Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rencontre inatendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Rencontre inatendue   Ven 28 Juin - 22:01

J'étais tranquillement dans la salle manger . Elle était assez grande et possédait une table en marbre. Celle ci était entourée de confortables chaises faites en bois de chêne où on avait placé sur les sièges du coton pour rendre ceux ci agréable. La pièce était saturée de végétations vivantes et de plantes diverses afin d'égayer la salle au maximum car après tout, c'est un endroit où on accueille les invités et par ce faite elle doit être chaleureuse. Les murs étaient emplis de lianes de cactus et de fleurs en tout genre. J'avais une petite préférence pour les cactus pour son caractère secret et mystérieux. On ne pouvait voir sa beauté que la nuit dans l'obscurité la plus profonde.

J'étais allongée, de tout mon large, contemplant la silhouette de mon esclave qui était en train de s'occuper consciencieusement des plantes. Elle y m'était de tout son cœur avec une douceur faramineuse. Elle leur parlait et les fleurs semblaient réagir au son de sa voix. Les plantes étaient remarquablement belles et possédaient des couleurs pures et profondes. C'était comme si elles étaient innocentes, préservées de la noirceur du monde. D'un côté cela me donnait un peu la nausée. J'étais tellement habituée à la destruction, au chaos que la pureté commençait à me répugner. Cela m'émouvait au plus profond de moi me donnant presque une lueur d'espoir. Il y a-t-il encore des espèces qui croient à la résurrection de la Terre ? Sinon qu'est ce que se serait un bordel monstre. Les autres Gaïens qui pensent que l'humanité peut être changer, ont un sacré bout de chemin à faire. Je me demande même s'ils servent à quelque choses d'ailleurs. Tout cela n'était que futilité ! Je le savais bien ; il était déjâ trop tard... La seule solution possible n'est que la destruction totale parce que les mentalités sont beaucoup trop longues à changer.

D'ailleurs, Edouard n'était toujours pas arrivé. Mais que pouvait il fabriquer ?!? Il était tombé dans un trou ou quoi? Ou peut être était-il perdu dans l'administration de l'accueil ? Cela ne m'étonnerait pas venant de sa part. Et puis j'imaginais bien sa crise de colère la plus totale. Pourvu qu'il n agresserait la patronne avec son pouvoir. Il serait dommage d'avoir tout le monde dans l'os alors qu'on venait juste de débarquer... En plus, il ne maîtrisait pas trop son pouvoir. Heureusement, qu'il maniait l'épée mieux que la gravité. Des fois, j'avais l'impression qu'il était plus impulsif que moi. C'était presque que cela ferait peur. Malgré cela, il possédait un charisme bien à lui et on pouvait dire qu'il se débrouillait plutôt bien. Il était plus grand que moi et possédait des cheveux blonds. Il avait des airs chevaleresques et il était convaincu que j'avais un bon fond. Quelle perte de temps ! Qu'est ce qu'il en savait ? J étais moi et je resterais ainsi. Pas la peine de vouloir me comprendre ou quoi que ce soit... Enfin bref, deux Gaïens ensemble, deux têtes brulées et surtout deux impulsifs cela ne faisait pas toujours bon ménage. On ne choisissait pas mais j'éprouvais tout de même des grandes émotions à son égard. Il me servait largement et pouvait même m'être utile. Cependant en imaginant qu'il vienne ici, cela va mettre un sacré conflit. Il n'était pas du genre à se laisser faire et je pensais qu'il aurait un certain impact s'il faisait ce que je croyais. Il n'avait pas sa langue dans sa poche et pouvait être très très persuasif. Bref, dire que j étais fiancée à lui ; il risquait de m'attirer des ennuies. Cela va m'amuser je le sens.

J'eus un rire très moqueur, Laura s'est donc retournée d'un air interrogateur. Je l'ai regardé, elle m'a regardé.... Bref, j'adore. Ces derniers temps, je n'arrête pas de penser aux passés, les gens vont croire que je ne suis qu'une petite orgueilleuse et surtout une coincée du cul. Cela fait presque un mois que je erre dans cet endroit et à part une petite entrevue avec la jolie patronne, je n'ai vu personne. Peut être que je dois suivre le conseil de la demoiselle et sortir un peu.

Au moment où je commençais à me lever, j'entendis quelqu'un toquer. Décidément, les grands esprits se rencontrent. Je ne pensais pas que cela serait sur mon terrain. Il va falloir que je me prépare aux cas où si Laura se retrouve l'apéritif de ces Vampires ou ces Lycans.  

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Dim 30 Juin - 11:18

J'avais entendu parler assez récemment d'un arbre gigantesque habité du côté des méandres. Depuis combien de temps je n'avais de plantes impressionnantes ou de jungle protectrice de part ses nombreux arbres à perte de vue vous cachant ces villes et communautés toutes plus sombres les unes que les autres ? Hé bien, ça faisait maintenant un peu plus de trois ans... Sur le territoire de Fantastica... Que de souvenirs et de douleurs... Maintenant que je dis ça, mes fleurs me manquent... Je les aient échangées avec mes armes, mais ces dernière ne sentent pas spécialement bon, et ne sont pas non plus agrémentées de toutes ces couleurs fantaisistes que l'on pouvait admirer sur leur parure... Et c'est ainsi que je me mis en route vers ce fameux arbre immense.
Arrivée sur place je me confronta à une réalisation plus que magnifique, incroyable, à vous couper le souffle... Je tomba réellement à genoux, n'ayant pas revue ce genre de création depuis assez longtemps pour que cela me rende nostalgique au point de verser une larme en souvenir de cette époque où la végétation avait encore son rôle et sa place, alors qu'aujourd'hui nous nous trouvons avec des méandres sales et de mauvaise fréquentation, des laboratoires créant des monstres à longueur de journée, et une capitale regorgeant de situations et de personnes artificielles ou s'en donnant l'air... Peut-être que je devrais redonner goût à mon petit territoire de vie privée qu'est ma modeste maison un air plus fleuri. Je me releva pour aller m'adresser aux occupants de cette immense habitation végétale, mais arrivé devant la porte j’hésitai. Après tout ce que j'ai fait et ce changement radical depuis mon arrivée dans ce pays, est-ce que je peux avoir l'honneur de fouler ce sol ? Et est-ce que je mérite seulement de m'adresser aux propriétaires et créateurs de ce lieu ? Je ne sais plus... Je m'élança une bonne fois pour toute et cogna la porte de trois coups assez faible contrairement à ma condition habituelle. Je tremblais légèrement et je dois l'avouer, j'étais quelque peu angoissé... Je redevenais celui que j'étais avant les évènements... Est-ce une bonne chose ? Je ne pense pas mais ce ne sera pas définitif, ce n'est que passager... Enfin j'espère...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Mar 2 Juil - 21:41

J'avançais progressivement vers la porte passant dans le couloir. Je chargeais en moi toute l'énergie nécessaire au cas d'hostilité. Qui pouvait il être ? Que me voulait il ? Cela faisait maintenant près d'un mois que je vivais ici et on vient seulement nous rencontrer ? Il est vrai qu'avec Laura, on est resté enfermer comme des ermites dans l'arbre. Mais quand bien même.... Je devrais surement sortir pour voir du monde. Un jour, un jour....Comment je devais réagir ? En imaginant que cela soit un vampire, serait il capable de s'en prendre à mon esclave ? Peut être était il juste curieux ? Ou encore voulait il me présenter le pays et en savoir plus sur nous ? Tant de questions sans réponse. De plus, je n'étais pas du genre très sociable et je risquais de partir bien en live si celui ci me montrait de l'hostilité. Je le savais bien et par ce faite cela pouvait fort m'amuser ou au contraire m'agacer parce que j'aime la destruction et je pourrais enfin tuer quelqu'un ou au contraire m'en faire un allié. Je pourrais m'exercer. Il ajoutait du divertissement dans la maison et du spectacle. Je vais enfin savoir qu'elle est la mentalité de ce lieu et les habitants de ce continent. J'étais arrivée devant la porte. Je plaçais ma main sur la poignée en me contrôlant pour ne pas la casser. Cela serait bête. J'ouvris et là un grand homme blond se tenait devant moi. Je fus un peu surprise. Quelle étrange personnage ! Il possédait un sacré charisme dites moi. Je ne m attendais pas avoir un homme plus grand que moi. Je  me concentrais alors sur le gabarie devant moi. Il possédait un charisme plutôt subtil et sûr. Ses cheveux étaient longs descendant jusqu'au bas de son dos. Quant à ses yeux, ils étaient bleues d'un bleue profond et de taille plutôt petites et typés. Il n'était donc pas un vampire :  ses yeux n'étaient pas luisants. Alors de quel race pouvait il être ? D'après sa posture il ne pouvait être que maître. J'en mettrais ma main au feu. Il se tenait droit et possédait de nombreux accessoires comme un foulard violet et un bracelet.. Il n'était pas Gaïens. Il ne reste les Lycans et les Tsunos. Cependant il n'avait pas de corne sur la tête. J'avais donc en face de moi un Lycan. Cela se confirmait d'une part sa musculation qui était quelque peu importante et sa masse de cheveux. Il m'avait l'air jeune mais cela ne voulait rien dire dans ce monde. Je sais que cette race était connu pour leur côté impulsif et leur esprit de meute. Je voyais sur lui un porte arme dans laquelle il y avait un flingue. Étrange, leur capacité physique devrait largement suffit. Pourquoi une arme ? Il n'était pas déboutonner donc j'en déduis qu'il ne venait pas entant qu'ennemis. Me serait ce tromper sur sa race ? Pourtant la marque proéminent de ces canines étaient beaucoup plus prononcer que chez les autres espèces.
Par contre, je remarquais en lui une gestuelle assez étrange pour un lycan. Il avait l'air blasée, un petit peu recroquevillé sur lui-même et en plus de cela ces yeux brillaient comme s'il avait eu de la peine. Venait il pour demander un service ? Peut-être...
Je lui dis alors:


-Laura, on a de la visite. Bonjour, que puis je faire pour vous?

Je lui fis signe de rentrer. Ma réponse n'était pas très chaleureuse mais que puis je dire d'autre ? J'aime aller droit au but que cela plaise ou non. Il entrait alors et je le dirigeais vers le salle à manger en prenant soin de bien le regarder d'un coin de l'oeil.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Mer 3 Juil - 8:16

Je me tenais debout, le plus droit possible devant la fameuse porte pour l'instant inerte. Elle représentée presque un mur, un passage à franchir vers un nouveau monde. Étrange ? Pas tant que ça puisque cette arbre montrait à lui seule la possibilité de réintégrer la nature dans cette société pourrie jusqu'à la moelle. Je n'avais pas la moindre idée de la, ou des, personnes que j'allais rencontrer derrière ce grand morceau de bois retenant tout le suspens de la futur rencontre ainsi que de ce nouveau lieu unique et fabuleux. Instinctivement je vérifiais mon arme, sait-on jamais, je pourrais très bien tomber sur, par exemple, des mages belliqueux refusant toutes visites qu'elles soient amicales ou hostiles. Néanmoins je laissais la lanière de cuir fermée pour ne pas non plus effrayer l'habitant du lieu.
Et enfin, il se passa quelque chose, après tout ce temps attendu, j'ai bien cru que j'avais passé plusieurs jours et nuits ici. En réalité cela ne faisais qu'une minute ou deux maximum, mais la tension était à son comble et j'avais l'impression que le temps allait dix ou vingt fois plus vite qu'à la normale. La poignée tourna doucement, encore cette foutue impression fausse, la poignée tournait lentement, très lentement, comme au ralentie, et le mouvement de la porte en allait de même. Mais qu'est ce qu'il m'arrive à la fin ?! Il faut que je me reprenne, il n'y a rien d'extraordinaire ! Le temps que la porte s'ouvre, je prenais une bonne inspiration et faisais la vide dans ma tête... C'était déjà un peu mieux. Revenu à la réalité je regardais devant moi et me trouva nez à nez avec une femme un peu plus petite que moi, le teint blafard, les cheveux noirs corbeaux, et des yeux magnifiques comme je n'en avais jamais vu, ils sont rouges et la pupille et d'un jaune d'or, l'habitante de cette maison est aussi incroyable que son lieu de résidence, visuellement parlant. Elle donnée un air plutôt fermé et je-m’en-foutiste mais il y avait plus que ça dans son regard, malgré ça, j'en avais pas la moindre idée et ça donnait une expression particulière à la demoiselle. Oui, une demoiselle, elle avait l'air si jeune... De quelle espèce est-elle ? Vampire ? J'en connais et la ça me dit rien... C'est certainement pas un lycan... Elle ne sent pas non plus l'humain ce n'est pas donc pas un mage... Je sais pas !! Encore plus étrange je dirais !! Je n'ai plus qu'à découvrir et prendre plaisir de tout ce que je vais apprendre. Par contre je n'ai pas l'appréhension de risquer quoi que ce soit, elle ne se tient pas en position d'attaque, elle est bien sûr sur la défensive puisqu'elle ne me connait pas, mais elle est assez décontracte. C'est cool ça. Elle envoya l'information de visite à je ne sais qui nommée Laura, à moins qu'il ne s'agit d'un être de sexe masculin portant un nom féminin... Je m'égare ! Mais sait-on jamais une fois de plus !! Puis elle s'adressa à moi :

Bonjour, que puis je faire pour vous?

J'étais légèrement surpris de par cette nouvelle voix encore inconnue placée dans mon répertoire mentale. Il était temps de faire les présentations....

Bonjour ! Je m'appelle Ren'bo Kyouran'. On m'avais parlé de votre arbre si beau, et étant un adorateur de la nature, je voulais voir ça de mes propres yeux et en rencontrer les habitants. Cela ne fait pas très longtemps que vous avez emménagés, je me trompe ? En tout cas, cela fait vraiment très plaisir de voir une chose pareille dans ce monde en profond déclin, de mon avis...

Je pense avoir dis l'essentiel pour ce début de discussion, il ne faut pas tout dire non plus, je ne sais pas encore qu'elles sont les intentions de la dame ! Et puis, ça ne se fait pas de s'imposer impunément. Néanmoins, je pense que les choses sont bien parties, elle n'a pas l'air d'avoir le regard hostile...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Mer 3 Juil - 21:02

-Bonjour ! Je m'appelle Ren'bo Kyouran'. On m'avais parlé de votre arbre si beau, et étant un adorateur de la nature, je voulais voir ça de mes propres yeux et en rencontrer les habitants. Cela ne fait pas très longtemps que vous avez emménagés, je me trompe ? En tout cas, cela fait vraiment très plaisir de voir une chose pareille dans ce monde en profond déclin, de mon avis...

A ce que j'entendais notre venue dans cette endroit n'est pas passée inaperçue. Interressant ! Et l'homme qui était en face de moi, devait être de caractère curieux pour venir dans ce coin si paumé et si chaotique. Enfin bon, il m'avait l'air courtois et d'ailleurs je ne savais pas si son compliment était pour me vanter ou au contraire une pensée neutre. Si l'arbre l'avait déstabilisé, il ne se doutait surement pas de l'intérieur.La maison regorgeait de pièces plus belles les unes que les autres. D'ailleurs sa réponse tournée en question rhétorique m'amusait fortement. Il connaissait déjà ce que j'allais dire. Il me flattait. J'allais entrer dans son jeu ; lui montrer qui est celui qui dirige la danse. Au fond de moi je me doutais qu'il était là pour nous rencontrer et non pour une guerre mais ces tournures de phrases m'alarmaient. Il jouait, il me complimentait et je ne savais pas encore s'il etait sincère. Il me parlait aussi de la nature. Il n'était donc pas insensible à la Terre Mère. Pouvait il être un futur allié ? Quoi qu'il en soit, je surveillais mes arrières.

Je le dirigeais d'un pas sûr vers la salle à manger. La première salle qu'on voyait en entrant chez nous c'était cette pièce. Dès qu'on franchit la porte, on voyait une table sur laquelle était entreposée un assortiment de nourriture, de café et de thé. Décidement, Laura avait accompli du jolie travail. Le temps que j'eus ouvris la porte à notre cher invité, elle s'était déjà changée et avait mis une magnifique robe qui mettait en valeur ses formes.  Elle m'impressionnera toujours. Ses cheveux étaient relâchés et possédait un léger maquillage qui soulignait ses yeux si délicats. Elle enlevait la veste de notre homme et le mettait assis en tirant sa chaise. Je fis de même et scrutais mon invité. Laura demandait alors tout en gardant la tête baissée :


-Voulez vous du thé ou du café, Monsieur ?

Son intervention me surprit fortement ; je ne m'attendais pas à ce qu'elle lui adressait la parole et je dirigeais finalement mon intention sur elle. Ce qui n'était pas très réfléchis en y repensant. Sa voix était mélodieuse à la limite du sensuel. J'aimais son regard et sa réaction. Sa façon de bouger était si gracieuse... J'avais envie d'elle. Sa robe ne la serrait qu'au niveau de sa poitrine le reste partait de part et d'autre dessinant les courbes de ses hanches. Elle était blanche tachetée de noire. Vu de dos, on pouvait voir ses omoplates. Elle servait le jeune homme et s'écartait pour nous laisser dans notre intimité. S'était elle doutée que l'invité était un maître comme moi et qu'il pouvait être dangereux ? Ou encore accomplissait elle tout simplement son rôle d'esclave ? Je revins à moi et constatais que je ne m'étais pas encore présentée. Je suis vraiment une gourde parfois.

- Je me nomme Kuro, Kuro Hellsing. Et voici ma servante, Laura Hellsing. Cela fait quelque temps que nous nous trouvons ici ; à vrai dire un mois pour être exacte. Vous possédez une belle arme à ce que je vois.

Je voulais voir quelles seraient ces réactions et qu'il puisse bien comprendre que je savais bien qu'il était armé et donc dangereux. Je souhaitais qu'il sache que je pouvais analyser les autres créatures d'une part leur posture et de l'autre leur réaction. Chaque chose en son temps. J'aimerais qu'il m'en dise plus sur lui afin que je puisse enfin le cataloguer. Après tout, on était ici pour faire connaissance. J'aurais aimé bousculer les choses cependant je savais que je ne pouvais pas mettre en valeur mon côté impulsif et tête brulée. Pour l'instant, il me plaisait et j'avais hâte de voir ce qu'il me réserve.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Jeu 4 Juil - 7:41

Après m'être présenté, la demoiselle nous fit rentrer. Nous nous retrouvions à présent dans une grande salle à manger. Jusque là cette  pièce n'avait rien d'exceptionnel mais je pense que c'est normal, nous ne sommes pas encore au plus profond de l'arbre, il doit y avoir d'autres surprises de conception des lieux à découvrir au fur et à mesure. Pour l'instant j'avais remarqué la table joliment garnie de thé et café ainsi que de divers vivres en tout genre. Il y a avait aussi cette autre demoiselle bien habillée, qui est-ce ? Serai-ce cette Laura ? En tout cas elle avait plutôt l'air de s'occuper de la fonction de domestique au sein de la maison. Elle me prit mon manteau pour ensuite m'inviter à m'assoir, ce que je fis sans dire mot, puis elle me proposa un thé ou un café

Un thé s'il vous plaît, quels sont les parfums que vous me proposez ?

Elle ne dit rien et parti, je suppose, pour aller chercher d'autres assortiments de thé. Je serai bien tenté par un thé à l'orange aujourd'hui... Puis je me tourna à nouveau vers ce qui semblait finalement être la maîtresse des lieux. Son regard était profond à ce moment la, non pas pour que je lise en elle et en tirer mes préjugés la concernant, mais parce que c'était elle qui m'analysait en ce moment même... Ce n'est pas n'importe qui, je conçois. J'affichai un petit sourire, cela me faisais rire de me faire scruter ainsi alors que d'habitude c'est moi qui le fait... Pour une fois, inversons les rôles ! C'est toujours intéressant de casser la répétition pour pouvoir découvrir. Je restais la à ne pas bouger, attendant qu'elle termine son petit "travail". C'est au bout de quelques instants qu'elle prit la parole pour se présenter à son tour. Je me tenais bien droit pour montrer que je lui accordait toute mon attention.

- Je me nomme Kuro, Kuro Hellsing. Et voici ma servante, Laura Hellsing. Cela fait quelque temps que nous nous trouvons ici ; à vrai dire un mois pour être exacte. Vous possédez une belle arme à ce que je vois.

Je ne connaissais pas du tout ce nom... Il y a peut-être une grande famille derrière mais je n'en ai jamais entendu parler... Je me demande d'où peuvent-ils venir... En tout cas ma protection rapprochée n'est pas passé inaperçue, malgré moi, c'est nécessaire, on ne sait jamais sur qui je peux tomber...
Jusqu'ici la présentation est sobre, un peu froide, mais on ne peut pas lui reprocher, et je pense lui poser encore quelques questions. Et pour ce qui est de sa façon de me regarder et de me parler, elle ne renvoi plus aucune hostilité, elle est même de moins en moins sur la défensive, peut-être aussi parce qu'elle est chez elle, un lieu qui nous est familier nous fait nous relâcher même en présence d'un parfaite inconnu armé.

Un mois déjà ?! On peut dire que votre arrivée est plutôt passée inaperçue. Quel dommage dois-je dire, vous avez l'air de quelqu'un de sympathique lorsqu'on ne diffère pas avec vos intérêts ou votre opinion des choses. Et pour ce qui est de mon arme, je tiens à m'excuser, car venir souhaiter la bienvenue à quelqu'un en étant armé ce n'est peut-être pas le meilleur exemple d’hospitalité qui soit... Mais je dois en garder une toujours à mes côtés à cause de mon travail qui ne fait pas que des heureux... Bref, j'ai cru comprendre que vous deux portaient le même nom, vous êtes donc de la même famille ?

Oui, je commençais fort, et je jouais avec le feu en lui annonçant que je comprenais à peu prêt, en me basant sur mes quelques préjugés, comment elle pensait. De plus j'avais dit que les rôles s'inversaient pour une fois mais je n'ai pas totalement tenu ma promesse, j'ai quand même fait une toute petite analyse de rien du tout. S'en est devenu machinale et incontrôlable maintenant, de toute façon c'est nécessaire pour ne pas tomber dans un piège tendu par un des chefs Rebelle ou un caïd du coin non content de sa commande paraissant défectueuse à l'arrivée.
Pour l'instant je dois dire que cette rencontre est fort agréable et la visite des lieux ne me laisse qu'impatient comme un gamin que de voir la suite de la magnifique demeure...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Jeu 4 Juil - 12:55

Suite à sa réponse, je mettais ma jambe droite sur mon autre jambe. Tout en faisant ce geste, je passais ma langue en balayant mes dents. Il m'avait eu entre guillemet, lui aussi possédait la capacité d'analyser les personnes. Je me demandais alors qu'est ce qu'il savait sur moi. Il savait déjà que tant qu'on ne s'occupait pas de mes affaires j'étais inoffensive comme une mouche. Il était plutôt doué. Mais dès à présent, il jouait avec le feu, il jouait avec moi. J'étais alors sur la défensive. Je voulais m'amuser moi-aussi et en apprendre plus sur ce spécimen qui semblait être intelligent. Il était quelque peu imprévisible et avait réveillé mes sens les plus dangereux. Je savais qu'il m'en fallait peu pour m'alerter mais je sentais qu'il se la jouait fine. Il m'intéressait de plus en plus et je ne savais pas comment allait se finir cette petite rencontre de "courtoisie".  Il continuait avec cette flatterie (Quel dommage dois-je dire, vous avez l'air de quelqu'un de sympathique lorsqu'on ne diffère pas avec vos intérêts ou votre opinion des choses.). Sur ce sujet, je lui répondis :

-Quand on est arrivé dans cet endroit on s'est arrêté à l'accueil où une certaine personne possédant une prestance particulière nous a demandé nos papiers d'identités puis nous nous sommes dirigés directement vers notre demeure sans voir aucune autre personne. Je pense que cela explique pourquoi on est passé inaperçus néanmoins je vois que notre demeure a plutôt frappé les esprits.

J'eus un petit rire narquois. Jusqu'où pouvait il aller dans cette analyse ? Pouvait il se douter quel race j'étais, ce que Laura pourrait être ? Et la raison au final de ma présence ici ? Savait il pour ma famille ? Enfin... Pour sa justification de son arme cela me satisfaisait un peu. Il comprenait ma méfiance à son égard. Surtout qu'une personne qui se pointe avec une arme pour souhaiter la bienvenue n'était pas très courtois. Il le savait ; ce qui éveillait quelque peu ma curiosité. Il justifiait ce port d'arme à cause de son travail ? En quoi consistait son travail ? Je lui posais cette question à haute voix.
Puis après cette réflexion, sa question sur Laura m'intriguait. Pourquoi s'intéressait il à mon esclave ? Il est vrai que le faite qu'elle possédait le même nom que moi pouvait interloquer mais j'aurais jamais pensé que ma protégée serait une de nos conversations. Au moment où je voulus me lancer dans les explications, ma belle petite sœur arriva avec un assortiment de thé complet. On pouvait y voir une gamme complète de parfums en tout genre. Il y avait : "mélange orientale" "rien que des fleurs" "thym menthe verveines" "orange citron" et plein d'autre parfums inimaginable. En étant une adepte de thé, je me devais d'avoir un assortiment de tout les diables surtout que quand on sait s'y prendre la Terre offrait des plantes d'un goût suprême. C'était la spécialité de la maison. Elle s'adressa tout d'abord à notre invité puis vers moi. Je pris une poignet de thé "mélange orientale" que je glissais dans ma tasse avec un soupçon de miel exquis. Je regardais Laura dans les yeux ; je souris d'un air moqueur comme j'avais l'habitude de le faire et répondit enfin :


-Laura est en outre ma sœur. Je l'ai adopté aux marchés des esclaves et la traite comme une esclave. Elle me sert et me montre une immense reconnaissance. Je sais que cela paraît étrange mais je ne crois pas que j'ai des explications à donner à qui que ce soit. Elle est donc "à mon sens" une humaine.

J'espérais au plus profond de moi qu'il ne relevait pas le faite qu'elle avait les yeux bleues et l'orifice jaune... Cela compromettait son identité et j'avais aucunement envie de partager mon interprétation avec un inconnu. Je doutais qu'elle soit complètement une humaine à cause de son orifice jaune qui est spécifique à ma race. Je pense qu'elle a un rôle à jouer envers ma mère mais je n'ai pas encore trouvé sa mission. Contre toute attente Laura rougit (elle doit repenser aux bains de l'autre jour, je suppose) et ajouta une suite à ma réponse.

-Ma maîtresse m'a sortie d'un mauvais pas et m'a donnée son nom afin que je ne sois convoitée ou rachetée par personne. Excusez la froideur de ma maîtresse ; elle a toujours des appréhensions avec les humains et les autres races maîtres notamment les vampires. D'après votre carrure, vous êtes lycan, n'est ce pas ?

Elle me regardait d'un air désolé. Elle savait que ce qu'elle avait fait à l'instant était fortement dangereux. Elle continua alors :

-Veuillez excuser mon intervention.

Je lui glissai un regard comme quoi elle devait s'en allait. Elle se pencha en guise de révérence et partit avec une grâce toujours aussi surprenante. Je pense que notre très cher invité se doutait bien de la complexité de notre couple maître/esclave. Au moins, il sortira ici avec une impression de différence enfin je l'espérais. Du moins la question que Laura avait ouvert un autre sujet de conversation qui pourrait fort m'intéressait. Je vais enfin en savoir plus sur lui.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Ven 5 Juil - 22:23

Je dois dire que la conversation adopte une tournure fort intéressante, de plus j'ai matière à travailler vu qu'il s'agit d'une personne que je ne connais absolument pas. Malgré ça, je commençais à m'ennuyer un peu dans le sens ou cela manquait d'action. Ben oui, je suis plutôt quelqu'un qui aime bouger que réfléchir, même si je trouve ça fort occupant lorsque le sujet d'étude est passionnant. Ce dialogue est tout de même un sujet passionnant je dois l'avouer, mais que voulez-vous y faire, vous avez envie de quelque chose, vous avez du mal de ne pas y penser, et j'ai cette impression de chaos autour de moi, je me fais des idées ou c'est dans l'ambiance ? Je sais pas... Mais ça me donne tellement envie de voir le sang couler ! Faut se maintenir ce n'est pas bon, surtout que je veux donner une bonne image de moi pour une fois. C'est ainsi que je revins à mon interlocutrice qui me répondit :

-Quand on est arrivé dans cet endroit on s'est arrêté à l'accueil où une certaine personne possédant une prestance particulière nous a demandé nos papiers d'identités puis nous nous sommes dirigés directement vers notre demeure sans voir aucune autre personne. Je pense que cela explique pourquoi on est passé inaperçus néanmoins je vois que notre demeure a plutôt frappé les esprits. En quoi consistait son travail ?

En effet... Elle vient ici, et s'installe immédiatement. Elle prend une esclave à ses côtés pour l'aider, puis prétend que c'est sa sœur. Pourquoi pas, dois-je dire. Mais par ici, lorsqu'un tel achète quoi que ce soit au marché des esclaves tout le monde le sait.. Et la, rien... Je me pose tant de questions, et il y a ce regard qu'elles ont toutes deux en commun alors qu'elles ne sont pas du même sang... Pourquoi ? Et comment ? D'ailleurs cette pupille me rappelle quelque chose, une espèce civilisée comme nous... C'était dans ses vieux livres que mon père avait... Des guerriers de la Terre si je me souviens bien... Ils ont cette pupille jaune... Mais c'est impossible !! L'espèce à disparue instantanément sans que personne ne sache d'où ils venaient ni où ils étaient partis, et la j'aurais une, ou peut-être deux, de ces personnes devant moi ?! Absolument impossible, ou du moins les chances sont très maigres, je pensais que cette histoire était une légende !... Vaut mieux ne pas l'évoquer, je pourrai peut-être me ridiculiser si je me trompe... Mais d'un autre côté, elles sont passées totalement inaperçues, et vu que ce serai une espèce ayant disparue, elles se doivent naturellement d'être discrètes. Ça pourrait être une idée... De plus, elle dit elle-même qu'elles ne sortent pas à l'extérieur...

Je suis un préparateur en armement, c'est-à-dire, je les reçois en pièces détachées et je les assembles ainsi que je règle les armes au millimètre pour qu'elles aient une précision parfaite à condition de savoir les manier, sinon cela donne un tir de dispersion vous vidant votre chargeur avant même que vous ne vous en rendiez compte. Mais je tente aussi de fabriquer mes propres armes ce qui n'est pas toujours simple... Je fis une petite pose pour rassembler toutes mes précédentes idée, puis je me lançai Dites-moi, en général dans les Méandres rien ne passe inaperçu mais il fut difficile de localiser votre demeure malgré le petit réseau que j'ai constitué. Ne seriez-vous pas en train de vous cacher par hasard ? Ou tout du moins, de ne pas vous faire remarquer ?

Ce genre de questions directes étaient assez dangereuses car elles ne relevaient plus de l'analyse discrète et subtile. Je manifestais un grand intérêt pour le sujet et avais tendance à devenir impatient lorsque j'avais bien trop de questions à poser et de raisonnements à créer. Néanmoins je choisissais la ou les bonnes questions pour ne pas me faire griller de suite, ou plutôt essayer de ne pas me faire remarquer, c'est un jeu de hasard et j'aime ça...

-Laura est en outre ma sœur. Je l'ai adopté aux marchés des esclaves et la traite comme une esclave. Elle me sert et me montre une immense reconnaissance. Je sais que cela paraît étrange mais je ne crois pas que j'ai des explications à donner à qui que ce soit. Elle est donc "à mon sens" une humaine.

Je ne pris pas la parole voyant très bien que "Laura" voulait la prendre avant moi. Je posais une main à demi fermée devant ma bouche de façon très sérieuse, écoutant avec beaucoup d'attention ce que toutes deux avaient à dire.

-Ma maîtresse m'a sortie d'un mauvais pas et m'a donnée son nom afin que je ne sois convoitée ou rachetée par personne. Excusez la froideur de ma maîtresse ; elle a toujours des appréhensions avec les humains et les autres races maîtres notamment les vampires. D'après votre carrure, vous êtes lycan, n'est ce pas ?
-Veuillez excuser mon intervention.


Puis elle partis sans que je n'eus le temps de lui dire un mot, tant pis... Ça grande sœur venait de lui ordonner de partir. Normal, ça reste son "esclave", même si je n'y crois pas vraiment... Ça me rappelle moi et mes quelques esclaves, je leur offrais une vie tout à fait pénard et ils partaient tous sans donner de nouvelles... Serai-ce parce que ça leur ai trop différent de leur vie d'esclave justement ? Pas la moindre idée.
J'avançai ma main pour prendre donc une poignée de thé "orange citron" puis la mis dans ma tasse. Je commençais à remuer doucement tout en prenant la parole...

Je comprend très bien vos intentions sur ce point à toutes deux. L'une reconnaissante de son esclave pour sa présence et tout les plaisirs qu'elle peut en retirer. Oui, j'ai vu votre regard envers elle, et elle a rougit... e souris avant de passer à la suite Et l'autre reconnaissante envers la première de l'avoir libérée du marché pour servir une demoiselle qui la comble de plaisir.... La relation qui vous unit est physique, émotionnelle, et je dirais aussi mystique pour ceux qui y croient....

Je porta ensuite le thé à mes lèvres avant d'avoir une surprise des plus fabuleuses et exquise. Ce thé était divinement bon !! Je n'en avais pas bu un aussi parfumé depuis que je ne cultive plus moi-même ! Le parfum était puissant mais subtile à la fois, les saveurs galopaient sur mon palais, cela faisait comme une explosion, un feu d'artifice de goût sublime dans ma bouche ! Quel bonheur !

Excusez moi, mais votre thé est effroyablement bon. Je produisais mon thé à une époque et il n'égalait pas celui-ci, pourtant il était très bon aussi...

Je pense que cette dernière intervention de ma part va donner une parenthèse dans la discussion sans vraiment le vouloir, mais il fallait que je le dise, et même que je la félicite de ce thé...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Sam 6 Juil - 16:08

Sincèrement, cette entrevue prend une drôle de tournure. Il s'approche dangereusement de la vérité et cela m'agace. Il en apprenait plus sur moi que moi sur lui. Il posait des bonnes questions et savait relever les zones d'ombre. Il est sacrément doué. D'un côté, j'éprouvais de la satisfaction d'avoir trouver un tel adversaire mais d'un autre côté... cela me faisait sortir hors de moi. Il jouait avec les mots et faisait en sorte de faire des sous entendu de tout les diables. D'ailleurs, il continuait toujours avec le même procédé qui consistait à aborder un sujet sensible et après de flatter l'égo de la personne afin de calmer ses ardeurs meurtrières. Il me manipule et je n'aime pas çà. Apparemment il ne veut pas aborder les présentations des races. Je ne le choque pas avec mes yeux rouges ? D'après ce que je vois ce n'est pas çà qui l'interpelle. Il arrive à déchiffrer mon comportement morale mais pas mon physique. Il ne voit pas les choses qui sautent aux yeux mais cerne les personnalités. Il n'a donc pas dû voir la ressemblance choquante entre Laura et moi. Tant mieux... Je remarque en plus de cela qu'il rejette toute discussion sur lui il reste vague comme s'il avait quelque chose à cacher. Déjà le faite qu'il porte une arme et qu'il soit baraqué me fait penser à un genre de protecteur, de garde du corps. Il correspond bien à ce stéréotype. Etait il ici en guise d'éclaireur. Peut être était il au service du maître de ce monde ? Cependant d'un autre coté il se dit préparateur en armement. D'ailleurs d'après ces propos il a l'air de s'y connaître sur ce sujet :

Je suis un préparateur en armement, c'est-à-dire, je les reçois en pièces détachées et je les assembles ainsi que je règle les armes au millimètre pour qu'elles aient une précision parfaite à condition de savoir les manier, sinon cela donne un tir de dispersion vous vidant votre chargeur avant même que vous ne vous en rendiez compte. Mais je tente aussi de fabriquer mes propres armes ce qui n'est pas toujours simple...

Jusqu'ici j'étais enfin satisfaite qu'il s'ouvre un peu. J'avais la nette impression que la prise de renseignement ne se faisait que dans un sens. Lorsque je relâchais un petit peu mon attention, il revenait de plus belle avec une question qui me déplût au plus haut point.

-Dites-moi, en général dans les Méandres rien ne passe inaperçu mais il fut difficile de localiser votre demeure malgré le petit réseau que j'ai constitué. Ne seriez-vous pas en train de vous cacher par hasard ? Ou tout du moins, de ne pas vous faire remarquer ?

Quoi ! Moi, me cacher de ces avortons , de ces insectes . Ils ont peut être des capacités surnaturels mais ce sont des poisons sur cette terre. Ils ne sont capables de rien ; juste à regarder leur propre problème, à maltraiter les plus faibles. Ils se bouffent littéralement entre eux. Alors moi peur d'eux ou me cacher d'eux, qu'est ce que cela pouvait m'apporter ? Je leur mets une dose de gravité et hop on en parle plus. Il ne respectent même pas leur lieu d'habitation. Ils ne respectent pas même Mère alors qu'elle les a recueilli, leur a procurer une grande majorité de réponse à leur besoins. Mais j'oubliais leur besoin est infini. Ma mère s'est laissée dévorer par ses races sans cœurs sans sentiments. Elle a essayé de leur faire comprendre mais rien, beaucoup  trop égoïste pour voir ce qui pouvait leur tomber dessus. Trop sûr d'eux pour comprendre que mère pouvait les raser comme elle pouvait. Malheureusement elle a attendu trop longtemps et les quelques cataclysmes qu'elle a produit n'étaient pas assez puissant. Ils ont su s'adapter ces saletés. Ils sont fort à leur façon ; ensemble ils sont redoutables je l'avoue mais seul ce n'est qu'un tas de sang qu'on perse comme un ballon. Je sentais en  moi la rage montée ainsi que mon pouvoir qu'il reprenait le dessus. Comment osait il sous entendre que j'avais peur d'eux au point de me cacher ? Ce n'est pas de ma faute s'ils sont aveuglés pour voir un gigantesque arbre ? Les plantes qui encerclaient la pièce ressentaient mon aura dévastatrice. Mes cheveux se redressaient sur ma tête, mes yeux devenaient plus luisants. Je sentais l'arbre frissonné. Je perçus Laura près de moi ; je ne savais comment elle était venu aussi vite. Quoique peut être que cela faisait des heures voir des jours ou au contraire que  quelques secondes. Il était étrange de voir la rapidité qu'elle possédait pour me calmer. C'est alarmant ! Mais je pense que notre très cher invité en sait un peu trop à mon goût je pense que je vais devoir surement l'éliminer. Oui je le dois, la sécurité de Laura est compromise. Je vais l'enfermer dans une cave, et le martyriser afin de savoir comment fonctionne ce monde de barbare. Ma rage remontait et tout d'un coup je sentis une autre aura, une aura contraire à la mienne, elle était apaisante douce et à la fois forte. Je me calmais alors de plus en plus. Quand je repris mes esprits je me rendis compte que cela ne faisait que quelques instants. Mais qui possédait une tel aura ? Je regardais mon invité... J'étais encore trop émotive pour déchiffrer ce qui ressentait. Une chose était sur, il se mêlait de ce qui le regardait pas.  Au final je lui répondît alors d'un ton amusé et ironique :

- C'est bien mal me connaître monsieur Kyouran. Je n'ai aucunement envie de me cacher ; je préférai rentrer immédiatement avec mon esclave. Nous avons traversé de nombreux périples pour retourner dans ces lieux. Maintenant pour ce qui est de l'arbre, il est gigantesque c'est juste que personne ne s'intéresse à la végétation. Vous avez l'air d'être une personne de poids dans ce monde si vous possédait un réseaux. Avez vous des parts avec le maître de ce monde ou encore est ce vous le roi ? D'ailleurs j'ai pu comprendre qu'il y avait une jolie femme vampire qui tirait les ficelles. Qui est elle ? Peut être que je dois me présenter à elle ? Qu'en pensez vous ? Et j'ajouterai que ce monde est divisé en trois parties les Méandres, Mémory et the Heart et qu'il y a trois grandes classes : esclaves, maîtres et rebelles. Je ne suis pas si ignorante mais j'aimerez votre avis sur l'actualité si vous voulez bien.  Qui plus est je ne pense pas que c'est moi qui me cache dans cette affaire. Depuis toute à l'heure vous esquivez mes questions et ne répondait pas à mes sous entendus.

Dès à présent il montre une certaine sympathie,; il croit qu'il peut nous comprendre alors qu'il ne sait pas toute l'histoire. Je dois avouer cependant qu'il avait cerner les grandes lignes.

- La relation qui vous unit est physique, émotionnelle, et je dirais aussi mystique pour ceux qui y croient....

Comment osait-il ? Comment peut il comprendre ma souffrance, mes envies ?Déjà rien que cette étape là, c'est déjà un grand pas pour lui il ne peut pas savoir et encore moins prétendre de cerner la relation aussi complexe soit-elle entre Laura et moi. C'est impossible... Il se la joue supérieur et je vois bien qu'il cherche quelque chose de précis, quelque chose que je ne sais pas encore mais malheureusement pour lui  ce n'est qu'une question de temps. Du moins je dois tout de même le féliciter, je pense que quand il dit mystique il sous entend peut être ma race... Mais il ne connait pas la finesse et la subtilité qui munissaient à mon esclave. Il en avait que les aperçus.... Petit joueur ! Comment pouvait il me balancer un soupçon d'analyse puisqu'il ne connaissait ni l'histoire ni le comment de la situation ? Laura resta près de moi surveillant les faits et gestes de ces invités et pouvoir agir en conséquence. Ren n'avait toujours pas bu entièrement son thé et continuait de jouer.

-Avez vous eu des esclaves ? Si oui, vous pouvez donc comprendre ce qui me relie mon esclave et moi bien entendu. Les esclaves vous rendent service et ils sont assurés d'une fausse ou vrai protection tout dépend des maîtres.

La dernière réflexion radoucissait l'atmosphère parlant de notre merveilleux thé.

-Mon cher, le thé est la spécialité de la maison et on va dire que la terre nous est plutôt favorable.  

Je finis par un petit sourire sur le coin de la lèvre. Il ne savait donc pas pour Gaïa et ne se doutait qu'un peu de ma race.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Dim 7 Juil - 9:04

Une fois de plus comme je l'avais dis, je me suis précipité, je vais en prendre plein la gueule maintenant... C'est une défaite cuisante que je subis à présent, j'étais pourtant si bien partis, je n'aurai pas du perdre de cette manière, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi, je suis le seul acteur de la défaite en cette situation. Ce fut un très beau match, car pour moi ce genre d'analyse entre deux personnes qui peuvent se permettre de donner lieu à ces rencontres de part leur esprit vif et aiguisé, est un sport mais aussi un art. Malheureusement je n'en suis encore qu'à une progression certaine dans ce domaine même si je ne me débrouille pas trop mal, je dois dire que je ne suis pas né avec ce don mais que je l'ai acquis au fil du temps en réfléchissant, en travaillant et en m'entraînant. Je dois dire que malgré l'apparence jeune que donne cette demoiselle, peut-être que je me trompe bien sûr il suffit de nous regarder les lycans pour s'en rendre compte, elle possède aussi cet esprit particulier, serai-ce pour son cas un cadeau de ses parents contrairement à moi qui n'ai pour ainsi dire pas connu les miens ?... Je n'ai plus qu'à écouter sa réponse et subir les conséquences de mes erreurs et m'avouer vaincu. Je ne suis pas du genre à abandonner mais un bon guerrier sait lorsqu'il doit se retirer. Je ne dis pas que je suis forcément un bon guerrier mais je sais que la je dois me retirer, mon adversaire est à ma hauteur mais il aura le droit à la victoire et ce qui en suit...

- C'est bien mal me connaître monsieur Kyouran. Je n'ai aucunement envie de me cacher ; je préférai rentrer immédiatement avec mon esclave. Nous avons traversé de nombreux périples pour retourner dans ces lieux. Maintenant pour ce qui est de l'arbre, il est gigantesque c'est juste que personne ne s'intéresse à la végétation. Vous avez l'air d'être une personne de poids dans ce monde si vous possédait un réseaux. Avez vous des parts avec le maître de ce monde ou encore est ce vous le roi ? D'ailleurs j'ai pu comprendre qu'il y avait une jolie femme vampire qui tirait les ficelles. Qui est elle ? Peut être que je dois me présenter à elle ? Qu'en pensez vous ? Et j'ajouterai que ce monde est divisé en trois parties les Méandres, Mémory et the Heart et qu'il y a trois grandes classes : esclaves, maîtres et rebelles. Je ne suis pas si ignorante mais j'aimerez votre avis sur l'actualité si vous voulez bien.  Qui plus est je ne pense pas que c'est moi qui me cache dans cette affaire. Depuis toute à l'heure vous esquivez mes questions et ne répondait pas à mes sous entendus.

-Avez vous eu des esclaves ? Si oui, vous pouvez donc comprendre ce qui me relie mon esclave et moi bien entendu. Les esclaves vous rendent service et ils sont assurés d'une fausse ou vrai protection tout dépend des maîtres.


Merde !!! J'en prend vraiment plein la gueule ! Ces questions directes signifient bel et bien que le jeu d'esquives et de substituts et terminé... Je ne pourrai plus tirer aucune information à présent, c'est trop tard... A moins du miracle qu'elle me donne délibérément les réponses à mes questions, mais il ne faut pas tant rêver... Je n'ai plus qu'à répondre docilement, je me suis coincé tout seul la dedans... Avant de prendre la parole je me mis à rire, je ne suis pas mauvais perdant, bien au contraire j'aime la compétition et apprécie la victoire comme la défaite...

Je l'avoue... J'ai perdu... J'ai simplement voulu aller trop vite, et vous avez pris le dessus en me démasquant, tout simplement. Je vais devoir répondre à vos questions, je suis bien obligé puisque vous avez gagné... Donc commençons par le début naturellement !
Dans ce monde je ne suis rien ! Je ne suis ni le roi, ni quelqu'un d'important. Je n'ai aucun poids dans la "société" et je ne connais qui brièvement quelqu'un d'important. Je possède un réseau car je me le suis constitué, des clients m'étaient redevables, ils m'ont donc permis d'avoir des informateurs quelconques. Cette vampire est la seule personne que je connais d'important. Malheureusement nous n'avons discuté qu'une fois sans vraiment d'intérêt particulier, je sais simplement que c'est quelqu'un de très puissant, car je n'arrive pas à avoir d'informations sur elle... Pour être franc, j'ai travaillé pour elle, et ce boulot n'était censé être que très simple, mais il a mêlé un nombre de personne plus que conséquent auquel je ne m'attendais pas, et il y avait quelque chose de malsain la dedans... Je ne vous conseille pas de vous lier à cette femme... L'actualité et plutôt tangente en ce moment. Les Rebelles se manifestent plus que d'habitude je trouve et la Milice fait de régulières interventions en ce moment Je crains que ça ne prépare quelque chose de plus gros tout ça...

J'ai en effet eus deux esclaves, à peine arrivé à la maison que je leur prouvé qu'ils avaient une très grande liberté tant qu'ils ne faisaient pas de fautes criminelles et qu'ils me donnaient un coup de main de temps en temps, ils disparaissaient du jour au lendemain sans jamais donner de nouvelles et sans être affranchis... Je ne souhaite pas avoir d'esclave pour qu'il mène exactement la même vie sur le marché, je la trouve ignoble celle-ci... Donc je dois dire que je n'ai peut-être pas vraiment l'idée de cette relation qui vous unit dans ce cas la, même si... enfin non rien...


J'allais dire quelque chose qu'il ne fallait pas, trop curieux je pense... Mais il y avait cette question qui me démangeait. J'avais maintenant besoin de la poser, ce serait de manière directe entraînant tout les dangers pour mon existence car je crois me rappeler de mieux en mieux ce que j'avais lu il y a si longtemps et ce n'est pas très bon... Je continuai de boire ce temps succulent qui apaisait  mon esprit tourmenté par temps de réponses données...

Je vais maintenant payer le prix fort pour la question qui va suivre, mais j'ai besoin d'éclaircir ce point. Qui êtes vous ? Je connais votre nom, etc... mais votre race... Je repensais à un livre plus ou moins de légende que j'avais lu il y a déjà très longtemps mentionnent des êtres aux yeux rouges et à la pupille jaune, il s'agissait de guerriers de la Terre Mère si je me souviens bien... Mais ces êtres avaient disparues sans prévenir, et vous voila après tout ce temps sans jamais en revoir. Je me fourvoie ou est-ce qu'il est possible que vous deux soyez bien plus qu'un maître respectable et son esclave venu s'installer dans cet endroit horrible ?  

Je serrais les poings et je priais je ne sais qui ou quoi que mon interlocutrice soit indulgente avec moi, car je mettais ma vie en jeu maintenant. Je ne m'attendais en aucun cas, avant de venir ici, à ce qui se passe à présent, je voulais simplement visiter, et me voila lié à cette histoire incroyable... Qu'est ce que j'ai fais pour mériter ça ?....

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Mar 9 Juil - 17:31

J'avais gagné. Il avait tiré sa révérence et je savourais cette victoire avec un délice sans égale. Il avait voulu jouer au plus malin et ce voilà à mes pieds en donnant toutes les réponses à mes questions sans broncher. Je dois avouer bien entendu que je me suis bien amusée cependant maintenant que ce jeu est terminé, je m'ennuie à mourir. J'aime jouer et chercher à acquérir quelque chose qu'y m'est difficile à avoir mais dès que je l'ai, cela devient monotone et me lasse très vite. Je déteste avoir les choses facilement. Certains penseront que je suis une folle de ne pas profiter de cette possibilité, de tout découvrir sur lui ou penseront que je suis une maso ; je m'en fiche royalement. Ah ... décidément les habitants de ce monde vont bien amuser dans la mesure où ils m'apportent un divertissement comme celui là ! Je finis mon thé d'un trait complètement excitée par cette victoire. Ce ptit bout de chou est très doué et a failli me percer à jour. J'ai même cru que j'allais devoir le tuer, le martyriser, le torturer pour arriver à mes fins. Heureusement pour moi il n'a pas été jusqu'au bout de ces questions. J'espère que cette visite à l'arbre Hellsing l'a beaucoup diverti. Au départ il était tout timide, posant pratiquement pas de questions puis petit à petit ces questions sont devenus beaucoup plus précises, s'approchant dangereusement de la vérité au sujet de Laura et notre relation. J'avoue aussi que je lui ai donné beaucoup d'ouverture à un point qu'il ne les a pas tous exploré. En plus de cela, il ne s’intéressait pas à moi mais le pourquoi de ma venue dans ces territoires. On voit bien le coté professionnelle et protecteur du monsieur. L'ambiance est plutôt électrique ici.

D'ailleurs je pensais que Ren'bo Kyouran était quelqu'un d'important dans cet univers ; sa franchise me stupéfia :

Dans ce monde je ne suis rien ! Je ne suis ni le roi, ni quelqu'un d'important. Je n'ai aucun poids dans la "société" et je ne connais qui brièvement quelqu'un d'important. Je possède un réseau car je me le suis constitué, des clients m'étaient redevables, ils m'ont donc permis d'avoir des informateurs quelconques.

D'un coté d'après sa réponse, j'ai la nette conviction qu'il a tout de même un rôle plus ou moins important dans cette société même s'il annonce le contraire. Déjà rien que le faite que c'est lui qui m'a entre guillemet accueilli, et m'a rencontré prouve son rôle. Peut être que je me trompe et que cette civilisation n'a pas les même coutumes de là ou je viens. Probablement... Son discours sur la femme vampire était une mise en garde. Si je veux faire connaissance avec elle, je dois à tout prix mettre Laura aux abris. Surtout si comme il a dit, avec elle c'est les gros ennuies. Bon.. Je sais qui joindre si je veux tuer des insectes.

L'actualité et plutôt tangente en ce moment. Les Rebelles se manifestent plus que d'habitude je trouve et la Milice fait de régulières interventions en ce moment Je crains que ça ne prépare quelque chose de plus gros tout ça..

C'est bien ce que je pensais, une guerre se prépare et Ren n'a pas l'air très emballé par cela. Il serait donc un pacifique. Je vais peut être lui commander quelques armes en tout genre afin de bien me préparer à leur botter le cul. Quoi que ... J'ai une belle arme dans ma chambre qui tranche n'importe quoi. C'est un espadon fait en iridium que mère a bien voulu me léguer. Il est aussi dur que le roc et rentre comme dans du beurre dans n'importe quelle chaire. Mère l'offre à ces guerriers les plus aguerris. Pour pouvoir la recevoir, nous devons survivre à une épreuve la plus robuste et la plus dangereuse. Les obstacles qui sont dressés sur notre passage sont confidentiels et le lieu est un secret le plus gardé de notre communauté. Les guerriers, qui veulent s'y rendre, doivent chercher l'endroit sur la planète sans aucune aide. Le défis est grand mais la récompense est équivalente aux efforts fournis. On reçoit des lors un matériel nommé l'iridium qui est un objet plus que rare sur la surface de la planète, on acquiert une meilleure maîtrise de notre pouvoir et surtout on reçoit une vision provoquée par Gaïa même qui nous indique l'ampleur de sa souffrance. Enfin si j'ai besoin d'explosif pour protéger la propriété je sais à qui m'adresser.

J'ai en effet eus deux esclaves, à peine arrivé à la maison que je leur prouvé qu'ils avaient une très grande liberté tant qu'ils ne faisaient pas de fautes criminelles et qu'ils me donnaient un coup de main de temps en temps, ils disparaissaient du jour au lendemain sans jamais donner de nouvelles et sans être affranchis... Je ne souhaite pas avoir d'esclave pour qu'il mène exactement la même vie sur le marché, je la trouve ignoble celle-ci... Donc je dois dire que je n'ai peut-être pas vraiment l'idée de cette relation qui vous unit dans ce cas la, même si... enfin non rien..

Son opinion sur le marché des esclaves montre bien son côté sentimentaliste. Il n'aime pas assouvir son coté supérieur, cependant malheureusement pour lui, ses esclaves n'ont pas beaucoup montrer de la reconnaissance, au contraire ! Ses Humains sont vraiment trop débiles. On leur tend la main et ils nous prennent le bras. Ils n'ont aucune limite et ne voit pas le bonheur que lorsqu'ils l'ont perdu. Lamentable ! Que dire d'autre ? Néanmoins je me demande pourquoi Ren a-t-il montré autant de sympathie à leur égard. Ils ont pourtant été horribles durant la période où c'était eux qui dominait le monde.
J'écoutais sans y dresser aucun commentaire. J'attendais qu'il finit son discours avant de lui répondre ou pas... J'enregistrais tous ce qu'il me disait car pour une fois ce n'était pas moi qui y donnait les informations. Laura me remplit ma tasse en écoutant la suite de l'histoire de Kyouran.  


Je vais maintenant payer le prix fort pour la question qui va suivre, mais j'ai besoin d'éclaircir ce point. Qui êtes vous ? Je connais votre nom, etc... mais votre race... Je repensais à un livre plus ou moins de légende que j'avais lu il y a déjà très longtemps mentionnent des êtres aux yeux rouges et à la pupille jaune, il s'agissait de guerriers de la Terre Mère si je me souviens bien... Mais ces êtres avaient disparues sans prévenir, et vous voila après tout ce temps sans jamais en revoir. Je me fourvoie ou est-ce qu'il est possible que vous deux soyez bien plus qu'un maître respectable et son esclave venu s'installer dans cet endroit horrible ?  

Quel audace ! Il continue à poser des questions. Je le sentis tendu, il savait ce que cela lui coûtait d'être aussi curieux et je remarque qu'il n'est pas sans crainte face à moi. Cela flatte beaucoup mon égaux mais j'ajouterai qu'il n'a pas tors me sous estimer serait une grande erreur de sa part.

-Je dois vous avouer que vous m'avez beaucoup diverti depuis tout à l'heure et que vous êtes un Lycan fort respectable même si ne le prenez pas mal vous êtes beaucoup précipité en voulant savoir à tout prix ma relation, avec ma belle. Mais je ne vous en veux pas, je suis pareille. D'ailleurs j'ai failli perdre mon sang froid face à vos questions. Et comme le jeu entre nous est fini je pensais que vous allez vous défiler et au contraire vous m'avez surpris en continuant de m'interroger. Félicitation ! D'ailleurs pour ce courage et pour vous récompenser je vais vous répondre. Je suis une gaïenne ancienne civilisation qui a disparue de vos radars il y a plusieurs années. Ce n'est pas vraiment un secret puisqu'on nous remarque par nos yeux. Tout le monde l'auraient su un jour. Surpris ?

Je vois qu'il a un peu de culture mais il ne sait pas pour ma famille. Cela ne m'étonne pas puisque tout indices sur nous ont été brûlé. J'ai encore des cartes en mains. Je me demande s'il sait pour notre pouvoir. On verra bien. J'ai hâte d'entendre sa réponse.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Mar 9 Juil - 21:39

Il en était finit de ce moment où nous étions à égalité. Maintenant il y avait un vainqueur et un perdant. J'avais perdu... Je sentais d'ici le plaisir que dégusté mon adversaire suite à sa victoire. Cela me rendait presque mauvais joueur mais je n'en fis rien. Ma question, bien que très audacieuse, avait eu le don de l'alerter. Je me demande quelle va être sa réponse. Soit je me fais matraquer verbalement, soit c'est un refus catégorique mais tout simple, soit par miracle, ma soif de savoir est étanchée. Néanmoins, dans tous les cas je me met complètement à jour, et me place même en état d'infériorité. Que ce sentiment peut être désagréable !! Et au pire, même si je me fais jeter, j'en aurais appris pas mal aujourd'hui et ne serait pas partis totalement bredouille. J'imagine que dans le pire des cas, un affrontement serait totalement inutile. Ça ne déboucherai que sur des dégâts matériels. Quoique je ne connais en aucun point le potentiel de la demoiselle mais bon, je sais que pour moi, ça finit toujours à feu et à sang... Spectacle merveilleux qu'un paysage ravagé par la destruction après être passé par la... Voila maintenant l'heure fatidique de sa réponse, imposant un suspens et un stress remarquable alors que je n'était pas en position de négocier.


-Je dois vous avouer que vous m'avez beaucoup diverti depuis tout à l'heure et que vous êtes un Lycan fort respectable même si ne le prenez pas mal vous êtes beaucoup précipité en voulant savoir à tout prix ma relation, avec ma belle. Mais je ne vous en veux pas, je suis pareille. D'ailleurs j'ai failli perdre mon sang froid face à vos questions. Et comme le jeu entre nous est fini je pensais que vous allez vous défiler et au contraire vous m'avez surpris en continuant de m'interroger. Félicitation ! D'ailleurs pour ce courage et pour vous récompenser je vais vous répondre. Je suis une gaïenne ancienne civilisation qui a disparue de vos radars il y a plusieurs années. Ce n'est pas vraiment un secret puisqu'on nous remarque par nos yeux. Tout le monde l'auraient su un jour. Surpris ?


Nous avons donc ce point commun lors de ce genre de discussion, je me suis donc légèrement trompé et quelle douleur que d'apprendre que par manque d'un tout petit peu de patience j'aurai pu gagner... Quelle défaite... En tout cas jusque la, rien d'autre à dire sauf à la remercier de m'accorder comme lot de consolation cette information, pourtant si importante d'après moi. S'ils avaient disparue, ne serait-ce pas plus judicieux maintenant de ne pas dire à n'importe qui son origine ?... Je ne poserais pas cette question, ce ne serai plus de l'audace mais du culot sinon...

Je tiens à vous remercier de me faire grâce de cette information, alors que vous auriez pu tout simplement refuser. Et ça ne m'étonne pas tant que ça. En 119 ans de vie, des tonnes de choses m'ont étonnés en ce monde, donc je commence à ne plus être tellement surpris... D'ailleurs n'est-il pas inquiétant que je ne soit pas surpris ?... Peu importe ! En tout cas, je dois dire que notre discussion était très intéressante du point de vue de nos niveaux en la matière. Je pense pouvoir vous rattraper en travaillant un peu.

C'était épuisant pour être honnête.... Je me demande à présent qu'elle va être la suite de la rencontre. Visite de la maison ? Balade dans les alentours ? Séance thé supplémentaire ? A voir !...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Ven 9 Aoû - 22:36

Il n'y avait vraiment plus de temps à perdre. Shadow était vraiment énervée, je me devais de rentrer à la maison au plus vite. Honnêtement je ne m'inquiétais pas pour elle, c'était plus pour la personne en face d'elle. Abandonnant mes interlocuteurs, je me dépêchais de rentrer dans la maison des Hellsing. J'étais impatient de rentrer dans cette demeure. Je ne l'avais jamais vu mais en connaissant les goûts de ma chère belle femme, je ne pouvais de m'attendre qu'à une chose sublime. Et là, je vis devant moi un arbre incroyablement grand ; il état majestueux de part sa taille. Je n'avais jamais vu quelque chose de pareille. J'étais ébahis par sa beauté et honnêtement je n'avais pas le temps de m'attarder devant. Je toquais à la porte et personne ne vint. Finalement j'enfonçai la porte. Me précipitant de rentrer, j'arrivai dans la salle à manger. Il y avait dans la pièce ma chère femme, un homme que je ne connaissais pas et bien sûr Laura. Mais bon Shadow n'est jamais loin de Laura ; cela n'était pas différent que d'habitude. Je regardai l'homme et lui dit :

Bonjour mon cher, je ne sais pas qui vous êtes mais j'arrêterai d'énerver la dame à votre place. Elle peut être très dangereuse énervée. Et toi ma chérie, tu es dans le même cas quand tu invites il te doit de rester calme. D'ailleurs, j'espère que tu ne sauras pas trop énervée contre moi. Je suis parti que trois mois sans te donner de nouvelles Smile. Mais t'en fais pas je te ramène un beau cadeau : un rosier de Charlack. Tu sais bien, ces roses bien noires que tu aimes tant. Et franchement le mal que j'ai eu pour les avoir, j'ai failli en laisser mes couilles.

La pièce était plutôt spacieuse : des plantes grimpantes aux murs, surement l'œuvre de Laura, je ne vois pas Shadow avoir la patience pour cela. Le cher ami de ma bien aimée, possédait un style plutôt sympa : cheveux long et blond; de grande taille. Tiens il se gène pas, il vient chez moi avec des armes dans les poches. Il doit me le dire si je le dérange. Et en plus de cela, des armes à feu, rien que cela. Le Uzi à cartouche de calibre .12 d'après moi. Ces armes semblaient être semi-automatique à mi-chemin entre le simple et double action. Pas mal pas mal.... Mais attend. Un mec pas mal chez moi dont Shadow a laissé entrer, j'espère juste...

Attendez vous êtes pas venu pour draguer ma femme dites moi. Autrement vous allez avoir des soucis, mon gars.

A ce moment là je sortis mes deux épées, les lames orientées vers le sol prêtes à être envoyé si il le fallait. Laura vint me voir en me demandant de baisser mes armes. Elle m'affirma qu'il ne représentait pas un danger. Ah là là celle là elle a toujours les bons mots pour me calmer. Je ne sais pas ce que je ferai sans elle. Elle prit mes armes pour les ranger je ne sais où. Je me mis à table avec eux et prit une tasse de thé. Quoi... Mon thé préféré ! Je n'avais pas prévenu de ma venue et pourtant Laura avait préparé ce fameux thé. Des fois je me demande comment elle fait.


Alors dites moi, de quoi vous parliez avant que j'arrive ? Cela me semblait bien distrayant.

Toute en disant cela, je buvais une gorgée de thé et me grattais à cause de la sueurs de la journée. En passant la main sur mon visage, je vis du sang. Eh merde, j'ai oublié de me débarbouillé du sang de ces débiles. Bordel au niveau présentation il y a mieux. Il faut vraiment que je prenne une douche ou plutôt un bain à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Dim 11 Aoû - 18:21

Mais… What ??? Qu’est ce qu’il fait ici ? Comment m’a-t-il retrouvé ? J’étais là avec monsieur le Lycan et lui il se pointe la bouche en cœur. Il ne manque pas de culot celui là. En plus de cela, il se prend pour le gros manitou de la maison comme s‘il avait toujours été présent, comme s’il ne s’était pas absenté sans donner de nouvelles pendant plusieurs mois.  Quel imbécile ! La porte, ma porte… il l’a… défoncé ? Pour une entrée fracassante en voilà une. Il n’a jamais appris les bonnes manières. Edouard….J’étais en train de savourer ma délicieuse victoire… Bon il est vrai qu’il a pris des muscles. Cela justifie t il son absence ? NON !!!! Au grand Non. Monsieur se permet en plus de faire des leçons de moral. Il a craqué il a envie de finir en dehors de la baraque ou quoi ? Ces habits… Il a changé de goût vestimentaire. Il a dû se taper une autre nana. Bref… Mais que vois je ? Derrière lui, dans l’une de ses mains qui était soigneusement cacher près de son dos se dressait une plante… Une plante pas ordinaire. Au départ j’entrevue que la tige. Elle était verte quoi de plus banale et était parsemée d’épines. M’aurait il offert un bouquet de roses rouges ? Comme d’habitude quoi ! Au moins il ne vient pas les mains dans les poches. Je lui ferai un peu moins la peau.

Edouard, depuis notre rencontre, m’offre chaque mois, une rose rouge. Plus les mois passent, plus j’ai de roses en cadeaux. Apparemment pour lui, cela lui tient fortement à cœur. La première fois où il me l’a donné c’était en hivers un vendredi. Il faisait pratiquement nuit. Je ne l’acceptais pas encore dans ma vie et par ce faite je lui faisais vivre un enfer. Il cherchait désespérément mon approbation dans cette histoire. Il voulait que je l’accepte dans ma vie. A l’époque et même encore aujourd’hui je reste encore une putain d’indépendante de merde. Il m’était encore inconcevable de la partager avec quelqu’un d’autre que moi surtout au niveau de mon intimité. Savoir que cette personne vous suit partout, s’inquiète pour vous et vous parle à longueur de journée ne m’enchantaient guère. Je voulais préserver ma liberté, j’y tenais plus que tout. Pour me conquérir, il mit maints filets de chasses maints pièges pour pouvoir m’attraper. Il s’acharnait… Vous devez vous demander pourquoi une rose ? Bon il est vrai que c’est le symbole de l’amour et bla bla bla …Trop à l’eau de rose ! Edouard m’associe à cette plante car selon lui je suis quelqu'un de dangereuse d’où les épines, une bonne odeur et surtout une sacrée beauté. Eh oui rien que cela. C’est pour cela qu’il m’en offre une. Pour Laura, il préfère lui cueillir une rose blanche. Evidemment comparé à moi, Laura n’a tué personne, elle reste donc pure. Je ferai toujours en sorte qu’elle garde cette blancheur. Après tout, cela m’amuse d’ôter la vie, toutes les excuses sont bonnes.  

Qu’est ce que je pourrais bien lui faire à mon petit fiancé ? Je pourrais le draguer, le pousser à l’acte et à ce moment là, je prend mon petit couteau et lui entaille la peau partant de son entre cuisse en descendant jusqu’à ces chevilles. Cela serait vraiment malicieux mais trop subtile à mon gout. Je pourrais, lui jeter de l’eau bouillante dans la gueule puis des glaçons histoire de le refroidir lors de son sommeil. Non, trop gentil. Peut être devrais je le dénoncer à la milice afin qu’il soit puni de toute liberté. J’irai le voir chaque jour avec l’argent de la caution sans le donner au chef pour le libérer et ensuite après cela je l’écraserai au sol grâce à mon pouvoir en attendant ces excuses pour m’avoir laissé poireauter durant plusieurs mois sans donner de nouvelles…. Ou je ne ferai rien en cherchant un plan machiavélique. A voir… En tout cas grâce à lui cela va ajouter de l’action dans le ptit dialogue entre Ren et moi. Déjà dès qu’il rentre il pointe ses armes sur mon invité. Je pensais qu’il allait lui faire un short cependant Laura est intervenu beaucoup trop tôt et a cassé tout mon trip. Ce n’est pas grave. J’espère juste que mon ptit Edouard est toujours resté le même c'est-à-dire un fouteur de merde. Une chose était sûr, quand lui et moi on sera seul une petite discussion s’imposera de gré ou de force.

Je repris mes esprits revenant ainsi à la réalité. Edouard s’était installé à mes cotés posant la rose que Laura s’est immédiatement occupé. Mais attend cette rose c’est une rose noire. Bon finalement on sera plus clémente que prévu. Mon cher reprit la parole en demandant si Ren venait pour me draguer. Se sentirai t il en concurrence ? Je passai ma langue devant mes dents. Serai t il jaloux ? Lol ! Ren était pas mal foutu c’est vrai. Au moins Édouard était toujours amoureux de moi et se montrai toujours aussi protecteur. Je suis un peu soulagée… Quand il eut fini son discours, je lui adressai enfin la parole même s’il ne s’intéressait jusqu’à présent qu'à mon invité.


Ca va ? Je ne te gène pas trop ? Tu sais pertinemment comment je suis. Je ne peux m’empêcher de faire bonne accueil à mes chers invités, n’êtes vous pas d’accord Ren ?
(Tout en jetant un regard amusé à Ren).

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   Mer 14 Aoû - 8:47

La plus grande partie de la conversation était terminé, allait surement s'en suivre des choses probablement moins intéressantes. Jusque là je ne regrette aucunement d'être venu, mais je m'attend maintenant à quelque chose de plus banal... A moins que... J'ai la chance d'avoir une bonne ouïe. J'entendais quelqu'un marcher dehors, en direction de la porte d'entrée, un pas assez lourd, surement un personnage de sexe masculin, peut-être le mari de mon hôte ici présente... Il toqua à la porte, mais je n'eus pas l'impression que ni madame Hellsing, ni sa petite protégée n'ai entendu quoi que ce soit, et je ne pus lui dire car elle était en train de parler, cela aurait été malpoli que de la couper. Le mystérieux monsieur s'impatienta apparemment, il défonça la porte au lieu de l'ouvrir, original comme méthode....
Je vis donc arriver un être de la même race que celle qui se tenait devant moi. Il était un peu plus grand que moi, musclé ( comparé à certains gringalets ), des cheveux très blancs. Au lieu de se présenter il préféra d'abord me "mettre en garde", pour ne pas dire autrement, et s'adressa à son épouse

Bonjour mon cher, je ne sais pas qui vous êtes mais j'arrêterai d'énerver la dame à votre place. Elle peut être très dangereuse énervée. Et toi ma chérie, tu es dans le même cas quand tu invites il te doit de rester calme. D'ailleurs, j'espère que tu ne sauras pas trop énervée contre moi. Je suis parti que trois mois sans te donner de nouvelles Smile . Mais t'en fais pas je te ramène un beau cadeau : un rosier de Charlack. Tu sais bien, ces roses bien noires que tu aimes tant. Et franchement le mal que j'ai eu pour les avoir, j'ai failli en laisser mes couilles.

Il parait aussi classe au début de ses paroles, mais juste après il parle communément et devient même vulgaire... Dommage... Faut toujours donner une bonne impression surtout envers quelqu'un qu'on ne connait pas, et qui plus est, pourrait représenter une menace. Personnellement je ne me considère pas comme une menace, enfin je suis pas venu avec l'objectif la.
Il s'arrêta une instant comme pour un temps de réflexion puis il décida de me présenter fièrement ses deux épées. Il les tient plutôt bien, il doit y avoir un entraînement derrière tout ça, son placement de jambes lui permet de ne pas se faire déséquilibré dans un combat, mais je ne saurai dire quant à l'allonge de ses bras pour désarmer une cible à distance moyenne... Je me levais à mon tour tranquillement, je sortais de son holster le Glock attaché à ma droite, pour le pointer aussi vers le sol.

Attendez vous êtes pas venu pour draguer ma femme dites moi. Autrement vous allez avoir des soucis, mon gars.

Bonne réaction en présence de sa femme qu'il n'a pas revue depuis des lustres apparemment, mais je suis obligé de sortir au moins une des trois armes sur moi, cela aurait été idiot de rester sans bouger. Autant tendre le cou pour se faire égorger, ça reviendrait au même.

Moi aussi je suis enchanté de faire votre connaissance, Monsieur Hellsing je présume... Je m'appelle Ren'bo Kyouran', mais appelez moi Ren', ça me gène qu'on me nomme entièrement. J'imagine que votre amour est tel que vos lames pourraient s'envoler d'elles mêmes à la moindre tentative de ma part. C'est bien... La jeune servante le convainc de ranger ses instruments de mort, je fis de même et lui tendis une main amicale Ne partons pas sur de mauvaise bases, je suis la simplement pour visiter cette endroit magnifique

Maintenant que j'avais pensé une première fois à leur nom, puis l'ayant prononcé une deuxième fois, j'ai ces chiffres qui me reviennent mais impossible de me souvenir de ce que c'est... "13mm.; 39 cm.; 16 Kg." Ça me reviendra peut-être un jour !... J'étais plongé dans mes pensées, et quand je revins à la réalité, le maître de maison venait de poser une question sur ce que nous venions de terminer comme discussion lors de sa venue. N'ayant pas réellement fait attention, la dame répondit à me place.
Mes ces chiffres... Ça me perturbe...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre inatendue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inatendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une aide inattendue....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Arbre Hellsing :: Salle à manger-