Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le Spectacle : Pv Oni et les Dépourvus de Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Le Spectacle : Pv Oni et les Dépourvus de Mission   Lun 28 Oct - 0:58

- Non !! Je... Rentre ! Impossible de décrire toute la détresse qui se trouvait dans ma voix alors que cette phrase, digne d'une enfant capricieuse sortait de la fente qui me sert de bouche. Cependant Sean me jeta un regard inquiet et rien que l'idée de paraitre faible devant celui avec qui j'avais actuellement un bras de fer psychologique me poussa à ne pas revenir en arrière. De toute manière... Impossible d'y couper. Sérieusement, j'avais aucune mais aucune envie de venir ici ! A l'entrée une réceptionniste à trois jambes et au visage boursouflé faisait tinter une petite clochette. Je me bouchais les oreilles et soufflais bruyamment pour atténuer le nombre de décibels que faisait, à mes oreilles, ce bruit !
Il y avait foule ce soir. Il fallait payer un billet à l'entrée. Au fond du chapiteau, on entendait déjà la Cantatrice chanter. Bien entendu, moi, je pus passer gratuitement. C'était aussi certainement le cas pour Oni. ...Où était-il celui-là ? Au premier rang, surement, comme toujours.


- Hé, Dari'gan ! De re-
- Ta gueule. Lançais-je cul-sec à la première personne qui osa m'accoster. Mes mains tremblaient, ma nuque était gorgée de sueur sanguinolente et j'étais vraiment, mais vraiment irritable. Le saltimbanque leva la tête en l'air et me toisa, lâchant un "pff" visiblement énervé. Mes pieds me faisaient mal.
J'étais venue pieds-nus. Je n'aurais pas tenue debout sinon. Une longue robe rouge, comme à chaque fois qu'un événement spécial arrive, servait de cachette à mon corps mal-à-l'aise et à mon estomac noué aussi. Hakumei n'était pas là. Je trouvais cela surprenant qu'il loupe le spectacle ? Mais je pressentais quelque chose de sa part. Et aussi de celle de Sean. Ce n'était pas son genre de venir ici, surtout sans corps d’accueil. Et en général il n'aimait pas s'approcher d'Oni: c'était la seul personne envers laquelle il n'avait pas le droit d'être jaloux et cela l'exaspérait au possible. Il y avait donc un soucis dans la matrice.
Je venais de perdre Sean de vue sans m'en rendre compte et étais impressionnée par le nombre de personnes se trouvant ici. Dans la foule de spectateurs, ça parait toujours gigantesque même s'il se pouvait qu'il y en ait tout de même moins que la dernière fois. Les mœurs évoluent. Les gens ont honte d'être cruels en publique dans un lieu qui leur est inconnu.
Une fois arrivée jusqu'au premier rang je n'hésitait pas et courait vers Oni auquel j'attrapais sans chichis le bras et le serrait fort contre moi. Mon visage avait prit une moue enfantine et j'avais surement les yeux humides, pétillants de méfiance, de peur et... Il fallait me comprendre: en entrant ici je perdais mes repères.
Je parcourus furtivement le reste des spectateurs du regard. C'est bien ce que je pensais. Pas de Sean, pas d'Hakumei. Hakumei c'est son truc, par contre, ce genre de spectacle et c'est bizarre que je ne l'y vois pas. Ces deux-là... Ils allaient certainement faire une connerie.
Mais j'étais bien trop inquiète pour moi pour m’inquiéter des autres. Après tout, ces deux crétins étaient débrouillards.
J'aurais pu broyer le bras d'Oni tellement j'étais anxieuse. Peur de retourner dans une cage ? Sort de là vilaine pensée ! La Grande Zune n'a jamais peur. Oh gosh... J'ai vomis mon quatre heure avant de sortir tellement j'avais la trouille... J'ai dû virer au vert citron tellement je suis pâle !
Mais je tentais de me tenir droite et de paraitre digne. J'avais à nouveau envie de vomir bien que désormais à jeun de toute substance et même de sang. J'eus une grimace, secouais la tête et tentais de me concentrer sur la représentation. Rin&Len, respectivement auguste et clown blanc étaient deux jumeaux siamois artificiellement recousus et artistes qu'il m'avait été donné de connaître. Ils étaient désormais sur la piste, faisant l'annonce. La piste était circulaire et assez grande pour faire la taille d'un bon petit stade de foot. Ils semblaient perdus au milieu de cette immensité mais les projecteurs arrivaient, en les fixant de manière intermittentes, à donner l'impression qu'ils occupaient tout l'espace et les écrans géants finissaient le boulot, permettant aux plus mal voyants d'entre-nous de bien voir les clowns. Un instant, l'éclairage s'éteignit et les deux clowns apparurent au beau milieu de la foule. Les spectateurs les plus proches d'eux poussèrent un cri mais le reste applaudit. Ils avaient dû voir de près leur visage en décomposition. C'est plutôt rare d'avoir des Zombies près de soi sans se faire mordre. Cependant les deux artistes connaissaient leur numéro et, après une petite série de passage au noir-retour à la lumière, ils avaient fait les quatre points cardinaux de la foule et étaient désormais réapparut au centre de la piste. Rin se mit à chantonner.

- Bienvenue petits et grands de tous horizons ! Le Dark Woods Circus est fier de vous présenter... ♫ ...Dit Rin dans un petit rire. - Son si fameux spectacle. Répliqua Len, on ne peut plus sérieux. - Amusant. Elle rit à nouveau. - Effrayant. Len frissonna faussement, plaquant le seul bras qui lui appartenait contre leur corps glacé. - Crispant. Elle prit un air constipé et se laissa tomber en arrière, manquant d'entrainer son siamois sur le sol lui aussi. Il réussit cependant à les ramener sur leurs pieds en bougeant frénétiquement son bras. - A glacer le sang. Répliqua-t-il, à bout de souffle, d'un air qui se voulait effrayant et qui fit pleurer de peur trois moutards dans la salle. - Mais si amusant ! Elle rit à nouveau. - Tu l'as déjà dit, Rin. Un air blasé. - Ah ? Si enfantine. - Bon. Il soupira.
MES DAMES ET MESSIEURS... IT'S SHOW TIME ! Dirent-ils ensembles. Les lumières clignotèrent et de la musique joyeuse fut diffusée en fond...
Des applaudissements retentirent. La foule se tenait alerte dans l'attente du spectacle.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
 

Le Spectacle : Pv Oni et les Dépourvus de Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Pays du Thé] - [Menue Tâche] - Nées pour le Spectacle
» La caisse des intermittents du spectacle épinglée
» Sen'tsura, magnifique spectacle. [PV: Shadow][en pause]
» Fin printemps 1187 - Spectacle Ombre et Lumière
» Un spectacle étonnant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Cirque de Sombrebois :: Chapiteau Principal-