Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Régime Transitoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeLun 11 Fév - 11:01

Quatre jours s'étaient maintenant écoulés depuis ma rencontre avec ces deux sous-caste ayant croisés Frozen, et je ruminais inlassablement cette histoire, à tel point qu'il m'arrivait de perdre mes repères, la nuit et le jour pouvaient parfaitement se confondre. Des heures défilaient alors que je restais là à réfléchir, à essayer de comprendre, à imaginer tout ce qui ne s'imagine pas. Où est ce qu'elle est passée ? Est ce qu'elle va bien ? Quelqu'un la traque peut-être ? Et si c'était tout simplement une échappée de jeunesse ? Du bon temps passé en compagnie d'autres jeunes, qu'elle comprend et qui la comprennent. Je n'y crois pas un seul instant. Il y a quelque chose de bien plus complexe derrière tout ça. Je repense aux paroles du grand sec aux cheveux verts : "Au vu de la situation...", c'est très exactement ça le voile qui se trouve devant moi et qui m'empêche d'avoir des réponses. Il y a une situation, je ne sais pas laquelle, je ne sais pas de quoi il retourne, mais il y a un truc, tout ça ne se fait pas par un pur hasard, et je suis totalement extérieur à tout ça.

Un verre de rhum arrangé à deux tiers plein se baladait sur le comptoir, poussé par trois de mes doigts pendant que mon autre main tournait et froissait légèrement une demie feuille de papier arborant un dessin. Le dessin du blason que j'ai vu sur les habits des deux sous-castes. Une abeille sur un soleil, le tout soutenu par un fond d'or... Qui peut se représenter avec un blason aux allures aussi luxueuses ?... Le soleil, en général de ce que j'ai pu en apprendre de l'histoire, il représente un tout, un guide, une entité en haut de l'échelle sociale, alors que l'abeille, quant à elle, représente la force ouvrière, la volume de travailleurs organisés à grande échelle. Et le fond doré... Mis à part éventuellement la richesse économique, je n'ai pas vraiment plus d'idées. Descendant gorgées après gorgées, mon esprit venait d'être happé par une autre brillante idée, quelque chose d'ultime, d'ingénieux, d'absolu. Je vais brûler ma baraque, je vais tout cramer, trouver un hangar ou un entrepôt, y fourrer tout mon matériel et... C'est pas comme si j'avais besoin de réfléchir à la suite de toutes façons, mais je dois me débarrasser de ce taudis. Après m'être presque félicité de cette idée de génie, je terminais mon verre avant de me replonger sur le dessin. Quelques instants plus tard, j'interpellais le personnel du bar et attendis qu'il soit à ma hauteur avant de lui tendre le dessin.


Dis moi, ça te dis quelque chose ça ? Je cherche à savoir ce que ça représente, et si tu ne sais pas, qu'est ce que ça t'inspire ? Ha ! Et je vais reprendre la même chose aussi. Ajoutais-je en repoussant légèrement mon verre vide et sortant quelques pièces de la poche de ma veste.

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeLun 11 Fév - 18:44

Petit point contexte;
Les Gargouilles, quessecé
Les Gargouilles sont des animaux présents en Nórë. Lorsque le reste du monde frémit à l'arrivée de la Lune de Sang, le 31 Octobre, Nórë frémit à l'arrivée de ces nuées de Gargouilles. Etant des animaux plus rusés que la moyenne, à l'instar des corbeaux ou des rats, il est plutôt difficile d'être serein quand on sait que ces bestioles se repaissent de la chair des bipèdes. C'est pour ça que, le 31 Octobre, on barricade portes et fenêtres en Nórë.
Qu'importe les écrits et manuscrits, l'on n'a jamais vu recensé d'hybrides gargouilles. A vrai dire, ces bestioles, d'une taille inférieure au mètre, ne sont pas compatibles à la reproduction avec les bipèdes et encore moins doués de langage.


La nuit était tombée; c'était presque calme, en ville. Pas la faute à tous ces types qui marchaient avec ou sans but, non. C'était calme car elle était bel et bien seule. C'était un miracle, étant donné les circonstances. Elle pouvait enfin souffler. Mais pas trop longtemps, on était sur ses talons.
Parlant de talons, elle avait cassée les talonnettes de ses bottines. La fourrure noire dessus tombait en ruines. Ce n'était définitivement pas assez résistant pour l'usage qu'elle en faisait. Peut-être pour les gens qui ne bougent jamais, oui, mais elle bougeait tout le temps !
Ou peut-être était-ce son poids. Bien qu'elle semblait plutôt fine comparée à la plupart des gens en général, elle était plus que lourde, son poids se comptait dans la centaine de kilos. C'était certainement la faute à la roche, ce matériau ayant transformé sa peau en un simili solide.
Son petit visage gris affichait un rictus de sa minuscule bouche aux lèvres pulpeuses. Elle entra tout naturellement dans le bar, comme si elle en avait été une habituée.

Ses yeux turquoise, d'une couleur avoisinant ceux de Frozen, parcoururent les habitués du lieu. Elle chercha minutieusement quelqu'un qu'elle ne trouva pas et soupira discrètement. L'adolescente s'assit à côté de Ren'bo à une distance qui permettaient à ses lourdes oreilles de ne pas frôler le lycanthrope.
Son petit nez remua un temps, avant qu'elle ne demande, souriante, au barman de lui servir ce qu'il avait de plus fort. Elle sorti quelques pièces usées pour payer sa boisson, mais n'y toucha pas. En guise de boucle d'oreille, une fragile fiole de sang pleine se balançait à son oreille gauche.
Elle regarda un instant le blason qu'avait dessiné ce garçon qui n'était pas bien plus grand qu'elle-même. Son air content ne la quitta pas une seconde.

A vrai dire, elle avait bien entendue sa question, étant rentrée à cet instant. Elle lui répondit d'un ton calme, l'un de ses courts doigts jouant sur le rebord de son verre.
<< Tu cherches à qui est ce blason ? Je le sais. Mais j'ai besoin d'aide, avant. Tu m'aiderais ? >> Elle avait une voix posée, assurée.

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings...  if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeJeu 21 Fév - 20:48

Alors que j'attendais le plus simplement du monde la réponse du premier employé de bar passé par là à ce moment précis, quelqu'un d'autre m'interpella à la place.

Tu cherches à qui est ce blason ? Je le sais. Mais j'ai besoin d'aide, avant. Tu m'aiderais ?

C'était une voix plutôt douce, mais doublée d'un très léger écho, comme un genre de résonance, pas du genre de ceux que l'on entend lorsqu'un télépathe nous parle physiquement en mentalement en même temps, mais plutôt de celui où sa voix se prolongeais dans un couloir de pierre vide.
Bien sûr que je cherche à qui est ce blason, qui peut bien me proposer un tel marché pour une information presque aussi banale ? Enfin, je comprends, tout se monnaye et se négocie... Je tournais la tête vers la personne détenant la précieuse réponse tout en récupérant le verre que je venais de commande un instant plus tôt. Une fois mon regard posé sur le corps de l'individu à deux mètres de moi, il me fallut un certain temps pour sortir de ma circonspection. Qu'étais-ce ? Du peu que je peux en reconnaître, je pourrais dire que ça a des traits de gargouilles, mais ça n'en est clairement pas une, et mis à part s'il s'agit d'une expérience, totalement folle et incroyable, rien de tel n'existe à ma connaissance. Comment est ce que je dois caractériser ça ? Un mâle ? Une femelle ? Les deux à la fois ? Ni l'un ni l'autre ni même le troisième ? Et puis, même si c'est une expérience, je n'ai jamais entendu dire que nous avions réussi à produire un tel prodige. Cela viendrait d'un concurrent alors ?... Je n'en connais pas une myriade, j'ai déjà mes suppositions...


Une info contre un coup de patte... De l'aide à apporter à un parfait inconnu rencontré en pleine nuit dans un bar, certes encore bien tenu, mais pas forcément toujours des mieux fréquenté... Je pense que nous avons un marché.

Je lui tendais ma main droite afin d'assurer notre accord d'une poignée de mains suffisamment sérieuse pour indiquer que chaque parti est prêt à respecter les conditions de l'autre jusqu'au terme du contrat. C'était alors ma seule piste et puis de l'aide, ça peut être tout et n'importe quoi, mais dans ma situation actuelle je suis également prêt à faire n'importe quoi pour retrouver la trace de Frozen. Tentant une rapide galipette afin de mettre un nom ou même un simple identifiant sur le visage, plutôt ferme et de marbre, de mon interlocuteur, j'improvisais...

Quitte à "travailler" ensemble, j'aimerais savoir à qui ai-je l'honneur ?...

Entre temps, je me pinçais légèrement et regardais par deux fois la boisson qui m'avait été servie. Si ça se trouve, depuis tout à l'heure je suis en train de parler à une manifestation illusoire tout droit sortie de mon imagination, au milieu d'un bar où certains regards peuvent facilement se braquer sur moi si je me trouve avoir un comportement tendant à prouver l'absence de raisonnement chez moi. Et pourtant, c'était toujours là, à côté de moi, dans l'apparence toujours aussi minérale que tout à l'heure. Est ce que ça a été taillé pour ensuite lui inculquer la vie par nécro-morphisme ? Pas moyen que ça ai grandi dans un Utérus même artificiel comme nous le faisons très régulièrement à l'aide des incubateurs notamment.

A présent, j'aimerais que vous m'expliquiez en quoi je peux vous aider. On ne se connait pas et vous me demandez de l'aide. Ou alors je suis surveillé, vous savez qui je suis, moi je ne sais pas qui vous êtes sans non plus être sûr de ce que je suis, mais ça ne répond pas au problème, qu'est ce que vous voulez que je fasse ? Désolé, je suis un peu tendu en ce moment...

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeVen 22 Fév - 4:36

« Je pense que nous avons un marché. » Elle esquissa un sourire satisfait. Hé, c’était pas mal, pour une première fois, premier essai et première… C’est quoi le mot déjà ? ‘tentative’.
Elle était plus fûtée qu’elle en avait l’impression. Elle était certaine de s’en tirer à bon compte.
Observant la main tendue sans en comprendre la signification, qu’elle soit culturelle ou symbolique, elle se contenta de lui tapoter sur le bout des doigts.

« Parfait ! » Ce petit air content de soi l’enveloppait telle une aura.

« Quitte à "travailler" ensemble, j'aimerais savoir à qui ai-je l'honneur ?... » Elle écarquilla les yeux, cherchant bien vite une réponse à cette question. Son petit cerveau explora de nombreuses possibilités, chercha des mots qui iraient bien avec ces mots. Les plus probables de correspondre. Il avait utilisé le mot ‘qui’. Elle ne perdit pas son sourire.
« Chris. » Qu’elle lâcha, comme par réflexe. C’était le prénom le plus évident. Son nom complet ne lui était même pas revenu en tête. Chris, oui, c’est comme ça qu’on l’avait appelée ces derniers temps.

« A présent, j'aimerais que vous m'expliquiez en quoi je peux vous aider. [...] Désolé, je suis un peu tendu en ce moment... » Il parlait trop vite et durant trop longtemps. Elle qui préférait les phrases simples était largement desservie. Elle pinça ses lèvres.
Et fini par hausser une épaule d’un mouvement nerveux. Allez, reprends-toi. Tu semblais si courageuse, il y a quelques secondes ! Elle se renfrogna.
« Je… » Du mal à trouver tes mots, pucette ? « Suis poursuivie. » C’est que celui-ci était compliqué, hein ? « Y’a un type qui me chasse, qui me veut du mal. Et j’ai besoin de ton aide pour m’en débarrasser. » Le vouvoiement ? C’était pas qu’elle ne connaissait pas. C’était qu’elle avait décidée de ne pas l’utiliser. Elle était certaine de ne jamais avoir à l’utiliser : trop compliqué, trop épuisant juste pour dire la même chose. Et ce n’est pas comme si cette notion de ‘respect’ qui accompagnait cette méthode de parler lui était importante. Pour le reste, elle avait l’air sincère et convaincante. Elle croyait en ses propos. « C’est une petite frappe. Rien de difficile à abattre. Oh, et il a un manteau rouge et un masque. Un masque d’oiseau. C'est un menteur, fait attention ! » Elle connaissait bien les oiseaux. Autant dire qu’elle les dévorait au petit déj’. Littéralement. A défaut de manger des créatures plus grosses –ce qui ne l’a pas empêchée d’essayer !- elle avait une prédilection pour les petits animaux. Les oiseaux, les rats, les chats…
Si elle était nerveuse, c’était pas car elle avait faim –quoique…- c’était que le type qu’elle avait décrit ci-dessus ne devait pas être loin. Pour être franche, elle était assez fière de ce coup. Ses problèmes allaient s’envoler comme par enchantement et contre un détail minime, en plus.
Devant la porte du bar entrouverte, on aperçut passer le type en question, son manteau rouge bordeaux, un chaperon à lourde capuche, à vrai dire, frôla même l'établissement. Il ne s'était pas arrêté. N'avait pas pensé à regarder ici. Il s'éloignait juste d'un pas pressé. La fille de se raidir. « Allez, fonce. Et bonne chasse. » Comme si elle allait l'accompagner...! Elle l'attendra de manière très probable dans cet endroit.

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings...  if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeMer 6 Mar - 22:27

Alors que je tendais une main plutôt ferme à mon interlocutrice, celle-ci se contenta de m'en frôler les doigts. Sur le coup, je ne pu cacher ni ma surprise ni mon questionnement personnel, mais bon, je me suis rapidement ravisé de faire ne serait-ce que la moindre remarque, si elle vient de loin, peut-être n'est elle pas accommodée à ce genre de formalités. Qu'importe, ce n'est pas un simple geste qui remettra en cause les conditions de notre accord.

Chris.

Chris. Tout simplement. Enchanté, je m'appelle Ren'.

Revenons-en à la question du contenu même de ce travail, qu'en est-il ? Est ce la mer à boire ou la lune à décrocher ? Vais-je tomber de charybde en scylla ?

Je… Suis poursuivie. Y’a un type qui me chasse, qui me veut du mal. Et j’ai besoin de ton aide pour m’en débarrasser.

Son visage se décoinça très légèrement, passant d'un sourire très "professionnel" pour n'importe quel débutant en entretien d'embauche j'oserai dire, afin d'arriver à quelque chose de plus neutre, plus naturel et sincère, une expression qui me conforte dans l'idée qu'il n'y a pas forcément un piège agréablement tendu pour m'évincer derrière tout ça. Loin de moi l'idée de prendre pour agression toute rencontre ou tout travail qui m'est proposé, mais je ne peux pas écarter cette impression constante de mettre les pieds là où je ne devrais pas.

C’est une petite frappe. Rien de difficile à abattre. Oh, et il a un manteau rouge et un masque. Un masque d’oiseau. C'est un menteur, fait attention !

Je la fixais, le visage parfaitement impassible, le bras droit accoudé sur le comptoir, pivoté sur ma chaise pour être bien en face d'elle, écoutant avec une attention totale chaque détail énoncé sur son poursuivant, puis, je glissais ma main gauche dans la poche de mon pantalon pour en sortir un simple petit calepin avec un mini stylo pour y noter ces quelques informations.

Homme, manteau rouge, masque d'oiseau... Manipulation verbale possible... Disais-je à voix basse à mesure que je prenais ces notes. Ok ! C'est tout ce que je peux savoir dessus ? Lorsque vous me dites que vous voulez vous en débarrasser, est-ce que vous le voulez mort où qu'il disparaisse à jamais sans le tuer ?

Ce n'était pas lourd comme description, il m'aurait fallut la race de cet individu au moins, j'aurais pu préparer un minimum de matériel pour m'en débarrasser proprement et rapidement également, sans compter de m'assurer une retranchement correct une fois le boulot terminé ou même si ça tourne mal, sait-on jamais.

Un instant s'écoula en brèves paroles avant qu'elle ne se redresse promptement, son regard sursautant de l'entrée du bar à ma personne pour ensuite me sortir sans plus de retenue :

Allez, fonce. Et bonne chasse.

Pardon ?! J'espérais convenir d'un lieu de rendez-vous pour se retrouver, un jour, une heure, un minimum de temps que je puisse m'informer sur votre type et me préparer comme il se doit à sa neutralisation.... J'interrompais subitement ma phrase. Il est actuellement sur vos talons c'est bien ça hein ? Si vous me laissez carte blanche, je vais régler ça rapidement, avec fracas, mais à ma manière. Seulement, il faut me faire confiance et attendre ici, s'il rentre, il sera coincé. Il n'aura pas la possibilité de s'échapper dans un endroit comme celui-ci, et en plus vous pourrez me l'indiquer, comme ça, pas d'erreur sur la personne.

Je sens que ce service, bien qu'initialement ressemblait plus ou moins au genre de contrats qu'il m'arrive de prendre, à l'air de se révéler bien plus épineux que prévu. Je n'ai rien sur moi si ce n'est qu'un peu d'argent. Je peux peut-être m'en sortir au naturel, mais si j'ai recours à ma forme bestiale ici, il y aura des dégâts... Et si je veux refaire entièrement mon domicile, il vaudrait mieux que j'évite de cramer mes fonds inutilement. Mais d'un autre côté... Il me faut cette info.

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeJeu 7 Mar - 19:51

« Ok ! C'est tout ce que je peux savoir dessus ? Lorsque vous me dites que vous voulez vous en débarrasser, est-ce que vous le voulez mort où qu'il disparaisse à jamais sans le tuer ? »
« Mort. » Répondit-elle précipitamment. « Rapide, douloureuse. »

Elle l’entendit protester quand elle l’incita à aller le trouver. Un éclair de rage passa à travers son regard. Si ses yeux avaient pu tuer, ils l’auraient fait en cet instant précis.
Elle n’avait pas le temps pour ça.
Il ne restait qu’une journée.
Elle serra les poings sur sa jupette.

Le type se rattrapa plus ou moins alors qu’elle allait l’abandonner à son sort pour trouver quelqu’un de plus coopératif. Il proposa d’attendre que le manteau rouge rentre dans l’établissement. Mais c’était trop risqué. Elle n’avait pas envie d’être confrontée à ce vampire.
Elle ne pouvait pas y être confrontée.
« Tu as peur ? » Défia-t-elle Ren, ses mirettes plantées dans les siennes. « Allez, y’a qu’un seul type en manteau rouge et masqué qui traine dehors et il vient de passer devant la porte il y a quatre-vingt secondes. » Environ. « Il ne va pas rentrer ici. Mais il y a une rue qui se termine par un mur. » Un cul de sac. « A huit mètres. » Environ. « Il doit m'y chercher à l’heure actuelle. Bien sûr que je vais pas te faire confiance, t’es bête ou quoi ? Je compte pas m’approcher de ce type et si tu ne veux pas m’aider, débrouille toi pour ta question ! » Elle avait fini par exploser. C’était pas possible, ils étaient tous comme ça, ici ? Elle redressa la tête et balaya du regard le coin. Hormis son petit âge et ses particularités physiques plutôt étranges, elle n’était pas si mal. A vrai dire, elle avait même déjà eu l’occasion d’avoir du succès. Un sourire narquois éclaira son petit visage. « Y’a surement quelqu’un ici qui peut m’en débarrasser en échange d’un bon moment, après tout. »
Pourquoi se prendre la tête à essayer de motiver quelqu'un qui voulait faire trainer les choses ? C'était pourtant pas difficile de tuer quelqu'un ! Et elle était bien placée pour le savoir. Mais celui-là... Elle ne faisait pas le poids. Pas assez d'expérience au combat, surement, mais c'étaient surtout les pouvoirs des vampires qui lui faisaient peur. Inutile de se risquer à ce point quand on peut trouver quelqu'un pour faire le sale boulot à ta place.
Puis, mieux valait éviter de laisser filer le manteau rouge. Inutile de s'acharner avec celui-là. Elle détailla les autres gus du bar, à la recherche de celui qui semblait le plus instable. Un bon gros enfoiré, voilà ce qui lui fallait ! Ça serait une catastrophe si le vampire qui était à sa recherche réussissait à rester en vie... « Dernière chance. » Murmura-t-elle à l'adresse du lycanthrope. « Et fais ça bien et vite. » Elle ne plaisantait plus. Les minauderies, les jolis sourires et les belles manières, c'était fini ! Elle voulait du concret, du vrai. Et s'il pouvait lui ramener la tête du manteau rouge comme preuve, ça serait encore mieux ! Merde alors, pourquoi tout était toujours si compliqué dans ce monde ! Elle préférait sa vie d'avant, au moins, il n'y avait eu qu'à se servir à chaque fois qu'elle avait eu besoin de quelque chose !
Et ce connard qui ne lui obéissait pas...

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings...  if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeJeu 28 Mar - 22:38

Elle le voulait mort, je vais garder le rapide, parce qu'une mort douloureuse, je sais faire, et ça prend du temps, tout le temps qu'il faut, mais elle ne veut pas laisser de temps, ce que je n'aime pas. Il faut soigner son travail, ne jamais se précipiter, bâcler ce n'est pas travailler, travailler c'est créer, et même dans le meurtre il y a une part de création.

Tu as peur ? Allez, y’a qu’un seul type en manteau rouge et masqué qui traîne dehors et il vient de passer devant la porte il y a quatre-vingt secondes.

Quatre-vingt secondes ? Mon regard se détourna un court instant vers la porte d'entrée, entre-ouverte, laissant apercevoir le pavé du parvis de ce bar. Ce type venait à l'instant de passer devant, encore un peu plus et cela concordait parfaitement au plan que j'aurai préféré de loin.

Il ne va pas rentrer ici. Mais il y a une rue qui se termine par un mur. A huit mètres.Il doit m'y chercher à l’heure actuelle. Bien sûr que je vais pas te faire confiance, t’es bête ou quoi ? Je compte pas m’approcher de ce type et si tu ne veux pas m’aider, débrouille toi pour ta question !

Stoïque, impassible, vissé sur mon siège, le regard creusé, je la fixais sans montrer de variation au fil de son discours.

Y’a surement quelqu’un ici qui peut m’en débarrasser en échange d’un bon moment, après tout.

Sa description de la situation, son observation précédente, ces données précises sur la destination de la cible dans un futur très proche, soit c'était un habile calcul de sa part, un mouvement stratégique qui inclurait sa venue dans ce bar pour y trouver l'aide dont elle a besoin en semant son poursuivant sur une piste toute proche, ce qui ferait d'elle un génie doublé d'un fin stratège, soit elle a des capacités de prémonitions quelconques et dans ce cas...

Dernière chance. Et fais ça bien et vite.

Allait-elle prévoir ceci à l'instant où elle s'approcha de moi pour me murmurer ces derniers mots ? Je saisissais son cou d'un mouvement des plus vifs que je puisse produire, enlaçant mes doigts sur toute la longueur qu'ils pouvaient recouvrir, sans serrer, juste au contact de sa peau rocheuse et perforant son regard de mes deux yeux, affichant un profond sérieux tinté d'une extrême fatigue.

Un peu plus de respect peau-de-fesse. Si tu ne vires pas ce regard, tu auras plus à craindre de moi que de ton piaf en rideaux rouges. Je te trouve bien bavarde et très précise tout à coup. Tu m'as donné un job, je vais résoudre ton problème, mais dorénavant tu la boucles. D'ailleurs si tu crois qu'un cailloux mouillé est capable de chauffer si facilement le moindre de ces poivrots, tu te fourres le doigt dans l’œil jusqu'au coude, les trois quarts sont surement déjà impuissants.

Ce faisant, ma main trouva maintenant comme cible la chaise sur laquelle j'étais assis ces derniers instants, l’agrippant, je l'emmenais avec moi, lançant sans me retourner d'une voix particulièrement audible :

Je la ramène tout de suite, je vais lui faire prendre l'air.


Une fois sorti du bar, je remontais la rue en direction du cul-de-sac à côté du bar, ma chaise toujours à la main, pour y rencontrer le fameux manteau rouge... Ce rouge... Je le connais bien... Et ça ne m'enchante pas du tout... Mais un boulot reste un boulot... N'empêche, qu'est ce que c'est que ce bordel à la fin ?...

Excusez-moi ? Vous auriez pas vu un oiseau dans le coin ? Le genre à pas mal causer à ce qu'il parait... Lançais-je au fameux individu ayant un lien de très près ou de loin avec les De Laudreuil...

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeDim 31 Mar - 11:56

Elle n’était pas là.
Pas arrivée ? En retard ? Ou…
Ou lui était-il arrivé des bricoles ?

Le vampire serra les poings, le bout de ses doigts trop longs, trop crochus, entamant la paume de ses mains. Mince… Il pouvait être un véritable imbécile, parfois. Surtout avec les filles, en fait. Et celle-là était… Spéciale. Difficile à canaliser. Il s’en était vite rendue compte, Chrysalide était vive et demandait énormément d’attention. Il n’aurait pas dû accepter de la garder. Qui sait ce qu’il peut arriver à une anomalie génétique dans un coin comme l’Heart…
Son cœur commença à battre ; il était nerveux. Ce n’était pas forcément les retombées qui lui faisaient peur ; à vrai dire, cela faisait longtemps qu’il avait compris comment gérer et interagir avec sa petite famille. C’était plus ce qui arrivait à l’exact moment même à la fillette.

Il repéra rapidement le parfum du sang. C’était, en quelque sorte, un bonus au fait d’être un vampire. Pas qu’il considérait qu’il y eut beaucoup de malus à en être un non plus. La régénération, les pouvoirs, la vitesse… Et puis, contrairement à la façon dont on lui avait autrefois expliqué les choses ; il avait fini par réaliser qu’il n’avait pas besoin de tuer pour s’abreuver. Ce qui était un peu ironique, connaissant le nombre de cadavres qu’il avait semé sur un chemin bien trop sombre.
Mais tout le monde fait des erreurs, n’est-ce pas ?

« Excusez-moi ? Vous auriez pas vu un oiseau dans le coin ? Le genre à pas mal causer à ce qu'il parait... »

L’odeur, il ne l’avait pas reconnue pour autant. Il s’était raidi, se tenant sur ses gardes. Il avait d’abord cru que c’était elle- mais la voix n’était pas la bonne, après tout. Ni l’allure, ni la démarche. Difficile de les confondre. Et la chaise que trainait ce gars avec lui ne lui disait rien de bon.

« C’est marrant… » Sa voix résonnait un peu sous son masque. Quand on a des oreilles assez sensibles, ça n’est pas franchement agréable. Qui plus est, sa tonalité était toujours bien trop aigüe, gênante à l’écoute. « …C’est marrant car j’aurais pu te poser la même question. » S’il était arrivé des bricoles à Chrysalide, il n’allait pas se le pardonner.
C’était un cul de sac. Pas que cela lui faisait peur, de se retrouver acculé. Il avait après tout une sacrée carte sous sa manche. La solution de facilité, au fond. Il préférait attendre avant de l’utiliser. Se retrouver confronté à un type menaçant, armé, quelque part, dans ce genre de coin, aurait très bien pû être une coïncidence. Le monde regorgeait de ce genre de type qui pensent pouvoir te piquer tes sous juste car ils tiennent une chaise- Et c’était d’autant plus vrai pour Ajasuu, qu’il habitait désormais.
Mais ses propos ? Honnêtement ? Il n’y avait plus d’illusions à se faire.
Pas que les illusions soient son truc non plus, hé. Chacun sa spécialité, comme dirait le violet.

« On ne va pas y aller par quatre chemins. » C’est pas qu’il était pressé, mais il avait un avion à prendre avant le levé du soleil. « Il y a une adolescente en vadrouille, et j’aimerai bien la récupérer. » Des négociations ? Nah. S'il lui avait fait du mal, il allait l'exterminer. Et ça serait franchement faire preuve de charité sachant ce qui l'attendait si quelqu'un d'autre lui tombait sur le coin de la figure à sa place. Pour le reste, il n'avait ni les moyens, ni l'envie de payer une rançon. Il allait retrouver Chrysalide dans l'immédiat et oublier que tout cela n'était dû qu'à son idiotie et à la vague envie de faire plaisir en laissant quartier libre à quelqu'une incapable de s'occuper d'elle-même.

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings...  if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeMar 2 Avr - 22:35

J'étais tendu, je savais trop peu de choses de ce type, j'avais pas eu le temps de me préparer, je suis pas dans le meilleur état pour terminer quelqu'un, et en plus, j'aime pas cette situation. Mais est ce que j'ai une autre piste ? Une autre opportunité ? Une autre idée ? Ben non. Alors il va falloir faire ça vite et propre. Puis, je retourne récupérer l'information auprès de cette petite impertinente avant de la laisser repartir d'où elle vient, en espérant ne pas la recroiser, ça vaudrait mieux.

C’est marrant… …C’est marrant car j’aurais pu te poser la même question.

Alors là, je dois avouer que j'ai pas saisi, j'ai froncé un sourcil, et suis resté stoïque pendant un instant avant d'ajouter, à voix basse, sans m'en rendre compte :

Hein ? Mais c'est lui qui porte un masque de piaf... Il est con...

S'il est débile, ça va me faciliter la tâche, mais bon, ne comptons pas trop la dessus, c'est dans les pires mauvais qu'il vaut mieux ne pas s'en remettre à la chance, c'est pas comme si elle m'avait tant sourit que ça.

On ne va pas y aller par quatre chemins. Il y a une adolescente en vadrouille, et j’aimerai bien la récupérer.

Et bien comme ça, ça me confirme qu'il recherche bien celle à l'origine de ce contrat. Un mort, une information, pas cher payé, mais c'est ce qu'il me faut, je dois me focaliser là dessus.

Ça tombe bien, j'ai une adolescente qui me donne l'info que je cherche contre ta tête !

Il est rigolo comme gars, déjà sa voix, si ça se trouve, il cache son visage sous un masque parce qu'il a une tronche de guerrier mais la tonalité de sa voix ne correspond pas du tout, et puis il reste poli malgré sa situation. Ils sont bien élevés chez les De Laudreuil en fait, je m'attendais pas à autant de manières. C'est vrai qu'en comparaison à mon comportement plus brute de décoffrage, carrément agressif ces derniers temps, n'importe qui aurait l'air bien élevé à côté. Et qu'est ce que ça peut me faire ?...

Je visualisais déjà bien la situation, ruelle serrée, pas beaucoup d'amplitude dans les mouvements d'esquive, pas de nombreux choix de fuite, un gros avantage dont je peux profiter en m'appuyant sur les murs. Serrant un peu plus la chaise de ma main droite, je me concentrais quelques secondes sur un plan d'attaque idéal. Lancer la chaise droit vers son visage pour masquer le peu de champ de vision qu'il lui reste à cause de son masque, m'approcher le plus possible par son flan gauche avant que la chaise ne l'atteigne et qu'il la dévie, s'il ne la dévie pas, c'est gratuit, ça me laisse toute l'occasion de le frapper au poing à hauteur du coeur, droit dans les côtes, s'il esquive cette chaise, je dois m'approcher le plus près possible pour enchaîner avec un violent coup de tibia juste au dessus du bassin, bras serrés contre mon torse pour balancer mon centre de gravité convenablement. La force de frappe devrait l'expédier contre le mur opposé. Je fonce ensuite sans lui laisser de répit pour lui écraser la tête d'un direct du droit. S'il y survis, je vais devoir réagir très rapidement en usant de force brute, sinon, je devrai prendre du recul par ma gauche.
Aller, on récapitule. Chaise, fonce, frappe, fonce, tue ou repli. Un jeu d'enfant... Et pourtant, je peux pas m'empêcher d'être ironique...
Sans même que ça ne soit volontaire, je concluais ma stratégie par une petite réflexion à voix audible pour quiconque se trouverai à côté de moi ou posséderait une bonne ouïe :


J'espère que tu me comprendras un jour Zune, crois moi que si j'avais pu éviter...

Et j'élançais violemment la chaise dans sa direction conformément au plan que je tentais de dérouler jusqu'à la première divergence ou non...

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeMer 3 Avr - 7:04

Petit point contexte :
Chez les vampires, que cela soit entre une source et sa goule ou entre un créateur et son novice, l'échange de sang est un procédé habituel et faisant partie même de la nature de cette race. S'il n'y a pas vraiment de règles quant aux émotions et sensations éprouvées durant un échange, voir un transfert à sens unique, il a déjà été noté que des pans de souvenirs entiers peuvent passer de cette manière d'un être à un autre.
Autrefois, il y a sept siècles et plus encore, c'était un moyen d'enseigner aux nouveaux vampires comment survivre dans ce monde. Le nouveau-rené héritant de l'expérience de son créateur. Cependant, avec le temps et les mélanges génétiques, cette particularité s'est grandement perdue. Que cela en soit la cause ou la conséquence, les vampires ont fini par perdre leur instincts familiaux, contrairement aux lycanthropes, par exemple, chez qui les affinités envers leur propre race restent conséquentes. Les vampires, plutôt que de se considérer comme une race, se considèrent individuellement.

Le phénomène de transfert mémoriel entre un créateur et son novice garde de fortes chances d'apparaitre lors de la transformation. Cela n'arrive cependant plus à tout le monde, le créateur devant être chargé d'un certain nombre de souvenirs et d'une certaine vitalité. Le novice, quant à lui, ne doit pas refuser sa transformation. Il faut également qu'il y ait un certain lien d'entente affective entre les deux êtres. Cependant, le fait qu'un novice récupère l'intégralité des souvenirs de son créateur reste, il faut l'avouer, un phénomène plutôt rare.

Bien entendu, cela n'entraine aucune perte pour le vampire créateur.


« Hein ? Mais c'est lui qui porte un masque de piaf... Il est con... »

Le vampire de tiquer. Il était parti trop loin, avec ses métaphores… Mais d’habitude… On le comprenait… Argh. Autant pour lui ! Qu’importe ! Pas que ça importait, maintenant ! Il en rougit vivement.

« Ça tombe bien, j'ai une adolescente qui me donne l'info que je cherche contre ta tête ! » Parlant… De trucs sacrément stupides... Même si c'était à raconter pour sauver sa peau.
Eh bien… Il supposait qu’il n’avait pas vraiment envie de tuer un ivrogne en pleine ruelle. Il essayait de ne pas être ce genre de personnes –Yuri aurait des remords de l’avoir sauvé si elle apprenait qu’il devenait comme ça. Mais quitte à ce que le type essaie de le convaincre de ne pas taper, autant inventer un mensonge qui tienne la route, non ? Chrysalide… Était une sorte de petite sœur pour lui. Et certes elle était turbulente, mais elle n’irait pas jusqu’à…
Irait-elle ?

Nan, le type essayait juste de l’embrouiller.

Le piaf n’était pas un combattant. Il se débrouillait vite fait à l’esquive, parce qu’on l’avait entrainé et aussi car il trouvait ça marrant de bouger dans tous les sens. Il arrivait à tirer sur un ennemi quand il avait statué qu’il voulait clairement sa peau ou celle de ses proches. Mais là, sans arme… Ça reviendrait à l’égorger à coups de crocs et… La dernière fois qu’il avait fait ça…
Il s’était juré de ne plus retenter l’expérience.
Balayant les alentours du regard, il chercha le moindre truc qui se rapprochait d’une arme. Le type l’avait acculé, ç’aurait été débile de rester les mains vides avec l’intention lancinante de ne pas tuer de ses crocs. Un genre de suicide, en fin de compte.
Et il avait dépassé cette idée il y a longtemps. Il y avait une vingtaine d’animaux recueillis qui attendaient son retour au refuge.

Son regard concentré sur le sol, il n’entendit que vaguement la dernière phrase de l’ivrogne. Sa tonalité, son… Il fronça les sourcils. Où est-ce qu’il avait déjà entendu ça…
Lorsque la chaise commença son envol, il avait déjà fait sauté la bouche d’égout sous son pied pour l’envoyer fracasser le projectile avant qu’il ne touche. Il esquiva d’un bond en arrière l’attaque qui semblait venir et lui envoya d’un coup de pied une brique de pavé qui s’était déchaussée du sol.
« ‘Renou’ ! Tu t’appelles ‘Renou’ ! » Il s’était bien douté qu’il le connaissait ! Un lycanthrope blond, avec un égo décentré, du moins, d’après les souvenirs qu’il avait récupérés. « C’est nouveau, que tu boives à ce point ? » Il continuait de reculer, prêt à esquiver s’il continuait d’attaquer, prêt à se stopper s’il arrêtait d’attaquer. Il restait cependant sur ses gardes. Il n’était pas rené de la dernière pluie.
Rien dans sa mémoire concernant un alcoolique notoire. Cependant, il se souvenait très bien d’une certaine fourchette en argent… « Besoin d’aide pour rentrer chez toi, peut-être ? » Il y avait d’autres projectiles potentiels par là-bas au besoin. Il venait de les repérer. « Ah, je suis bête, t’habite l’Heart… ! » C’était plus… Rassurant ? D’être face à quelqu’un qu’on connait. A supposer. Parce que bon, t’as toujours un poivrot en face qui raconte de sacrées conneries, au bout du compte. Pas qu’il juge, hein ! Il en connait aussi qui passent leur temps à s’enivrer, mais quant à lui… Déjà il n’aime pas le goût. Ensuite, il a déjà assez vomi dans sa vie, aucune envie d’y ajouter une fois supplémentaire. Puis ça a de quoi être flippant de perdre possession de ses moyens. Un peu comme la drogue qu’on le forçait à prendre à l’épo-… Pas le moment pour les flashbacks et autres souvenirs débiles. Pas le moment pour le passé..
« Je plaisante pas, par contre. Je suis inquiet pour Chrysalide. Elle va s’attirer des ennuis. » Il en était certain, maintenant. Mieux valait ne pas la laisser seule.

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings...  if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeDim 14 Avr - 20:22

Et j'en commandais aux vertus de ma force, de mon agilité, de ma rapidité de réflexion, les bienfaits d'un combat sans issu, acculé, sévèrement en danger, renforçant son propre instinct de survie, mais là, je dois mener la danse, et je vais le faire danser cet oiseau. Un mouvement, le bois prend son envol, deux mouvements, on s'en approche, trois mouvements, le plan a échoué. C'était une magnifique chorégraphie à appliquer, testant le rythme et les réflexes de chacun, une partie de plaisir dans un premier temps, un mélodrame sur le second tempo.

La chaise craqua dans un puissant éclat, un bruit métallique suivit de près, mais rien d'incompatible avec la situation actuelle, ce n'était qu'une diversion pour me mener à sa hauteur, mais par malchance, j'ai sous-estimé son champ de vision, j'osais espérer qu'il y voit bien moins que ça avec son masque. De deux mouvements de jambe vifs, il fit sauter la plaque d'égout puis un pavé du sol pour le projeter à pleine vitesse sur moi. Je me servais de mon élan pour me projeter plus en profondeur dans la ruelle et abandonnais l'idée de le frapper immédiatement et ce afin d'esquiver avec aisance le bloc de pierre.

Il a reculé. Sage décision... Il a esquivé par deux fois en ne se servant que de son environnement, il me jauge en se dévoilant le moins possible. Pourquoi est ce que ça devait être aussi complexe ?... Pff... Maintenant je vais devoir le travailler en lui mettant la pression sans lui laisser la moindre seconde pour souffler, prévoir un coup en avance sur son esquive en lui offrant l'échappée idéal pour éviter de justesse un coup suffisamment menaçant pour qu'il n'ai pas le temps de réfléchir à autre chose.

Je me stoppais un instant, restant droit, la tête très légèrement penchée vers la gauche, fixant sa tête, puis le détaillant jusqu'à la pointe des pieds, il reste sur des appuis solides, il est prêt à bondir et courir dans tous les sens... Il risque probablement de me frapper avec ses tibias et genoux lorsque je serai au contact. C'est simple, trop simple, je vais le briser.

Dans puissant coup de talon, j'arrachais moi aussi un pavé et jouais un instant avec avant de le faire sauter pour l'attraper d'un geste vif de la main droite, tendant mes muscles pour me préparer à le lancer à mon tour. Il ne bougeait plus, mais étudiait chacun de mes mouvements. Très bien, je vais t'en donner à observer, est ce que tu arriveras à suivre cette danse folle ?


Si tu aimes t'amuser avec les cailloux, je vais te servir...

Seulement, un nouvel événement inattendu allait faire son apparition, renversant le cours de ce combat littéralement d'un simple souffle. Il n'eut pour seule réponse...

‘Renou’ ! Tu t’appelles ‘Renou’ ! C’est nouveau, que tu boives à ce point ?

J'étais stoppé net dans ma course destructrice, abasourdi par ce que je venais d'entendre... Comment m'a-t-il appelé ?... Comment le sait-il ?... Il n'y a qu'une personne qui m'appelle de cette manière, elle aurait donné aussi gratuitement autant d'information à ce type ? J'ai du mal d'y croire, mais c'est un problème... Je repensais à ce que la gamine m'a raconté au sujet de ce type, je dois faire gaffe à ses paroles...

Oh... Toi...

J’amenais la pierre un peu en arrière de ma tête, prêt à la lancer de toutes mes forces droit vers ses jambes.

Besoin d’aide pour rentrer chez toi, peut-être ? Ah, je suis bête, t’habite l’Heart… !

Mon bras retomba las le long de mon corps pour finalement lâcher le pavé. Pas comme ça, c'est pas comme ça que je veux me battre contre elle. Cette intonation dans la voix, cette façon aussi légère de me parler, aussi impertinente, ce n'est pas simplement un type qui en sait beaucoup sur moi, c'est à la fois lui et elle, et je ne sais pas par quel tour d'esprit il est capable de faire ça, mais ce n'est pas de la divination ou quelque chose comme de la lecture mentale, les vampires vont me saouler encore longtemps c'est plutôt clair...

Je plaisante pas, par contre. Je suis inquiet pour Chrysalide. Elle va s’attirer des ennuis.

Et j'espère bien qu'il ne plaisante pas, cette petite garce a manqué de me faire faire une grave erreur, bien pire que celle que je tente actuellement de réparer. Je restais fermé à toute discussion pendant une bonne minute, les yeux clos, le visage froncé, grognant légèrement, cette situation va me faire péter un plomb à force...

C'est trop tard !! Elle m'a sur le dos maintenant ! Si je la retrouve, je te jure que je vais lui faire effroyablement regretter de m'avoir entraîné dans un piège grossier comme celui ! Et tu as intérêt à m'expliquer très vite comment tu sais tout ça à mon propos si tu ne veux pas que je finisse par m'énerver très sérieusement. Après ça on ira chercher ta petite protégée là où je l'ai laissé après qu'elle m'ai commandé de te tuer, mais je préfère te prévenir tout de suite, attrape là avant que moi je ne l'attrape...

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeLun 15 Avr - 6:40

While, every step is covered in ice
Bitter, sometimes, rarely too nice
Building up before your eyes, undisguised

You fight, trekking through this place,
Hoping to survive
Willing to take and pay just any price
If you make it out alive...

- Snowy, Shy Siesta
Plus le choix. Mainate inspira profondément, face au pavé qu’il sentait prêt à lui être lancé en pleine poire. Il pouvait bien entendu fuir, c’était la meilleure solution. Essayer de traquer Chrysalide au parfum de son sang. La récupérer avant que sa créatrice n’arrive et lui demande où est passée la fillette revêche. Oublier qu’il avait croisé le lycanthrope bourré et ce combat pitoyable où il peinait même à garder l’avantage alors que l’autre n’avait de toute évidence pas tous ses moyens.
Ou…
Récupérer le maximum d’information du lycanthrope. L’hypnose. Mais ça requérait de…
‘Avoir un contact visuel avec la cible’. C’étaient les termes exacts. Et avec le masque, et le peu d’espace qui y laissait entrevoir ses propres mirettes… C’était fichu. Il fallait l’enlever.
Certes, ça aurait fait plaisir à quelqu’un. Mais ce n’était largement pas d’une facilité déconcertante pour lui. Son assurance, il la tirait le visage caché. Là-dessous, il était en sécurité, anonyme, loin de tout ce qui l’avait blessé avant. S’il l’enlevait….
Il retira sa main du morceau de bois, le laissant finalement en place. Dans un réflexe désespéré, il chercha à se protéger du pavé en plaçant son bras devant lui. Peut-être qu’il ne s’en sortira qu’avec un peu de casse. Ca se regénère vite, les os brisés. Puis il pourra en profiter pour s’enfuir. Quand on lance un truc, on a du mal à faire autre chose au même moment, non ?

C’est avec une bonne dose de soulagement et une certaine d’incrédulité qu’il vit le pavé ne pas le toucher. ‘Renou’… Abandonnait le combat ?

Il euh… Bref. Il avait croisé Chrysalide, c’était un fait. Quant au reste… Peut-être savait-il où elle était. Peut-être lui avait-il fait du mal. A choisir entre lui et elle, c’était plié : C’était sa ‘petite sœur’ qui comptait. Et il se doutait que sa famille ne verrait pas le mal s’il forçait un peu les choses pour la récupérer, quitte à perdre un ou deux alliés au passage. Et puis… Il leva inconsciemment les yeux au ciel. Ce n’allait pas être le seul allié que sa famille perdait ces dernières années.

« C'est trop tard !! Elle m'a sur le dos maintenant ! Si je la retrouve, je te jure que je vais lui faire effroyablement regretter de m'avoir entraîné dans un piège grossier comme celui ! » Un piège ? Encore ces nonsens… Il cherchait un moyen de ramener le lycanthrope vers une conversation plus stable et éclairée. « Et tu as intérêt à m'expliquer très vite comment tu sais tout ça à mon propos si tu ne veux pas que je finisse par m'énerver très sérieusement. » Ah. Il… Etait allé trop loin ? Le gamin de reculer d’un pas, se heurtant l’arrière du crâne au mur de la ruelle dans un ‘bonk’ retentissant. Lui de gémir de douleur. Cela lui semblait des siècles qu’il n’avait plus fait de maladresses du genre. Cela ôta la conversation de son esprit mais quant elle revint dessus…

Comment…

Lui…

Expliquer ça ?

Citation :
« Fait-moi confiance. » Elle approcha sa main du visage de la Curiosité, le relevant en lui poussant doucement le menton vers le haut. Ses yeux cherchaient les siens, comme pour lire dans son regard. « Cela ne te coutera rien. »

La même histoire que pour la plupart de ceux qui figuraient dans ces souvenirs. Le désespoir glacial, tonitruant. Cette hâte qu’on avait pour mettre fin à une vie inutile et misérable. Les secondes qui dardaient d’autant de coups de couteau un corps beaucoup trop résistant pour le seul espoir qu’on voulait bien avoir.
Puis…

Citation :
« Je… Suis vraiment libre ? » Balbutia-t-il. Son visage se froissa d’une grimace. Il regretta immédiatement sa question car il craignait la réponse.
Elle pouffa de rire et lui de sursauter dans un hoquet de surprise.
« Tu… Tu es sérieux ? » Elle savait la question sérieuse, en effet, et ne réagissait ainsi que pour se moquer et le tester. Cependant, son regard ne quittait pas le sien. Il la savait préoccupée à tenter de déchiffrer ses pensées. De les deviner. A l’air inquiet du garçon, elle se radoucit en partie.
« Tu es un vampire De Laudreuil maintenant. Et ce soir, je vais t’apprendre à chasser par toi-même. »

Toutes ces questions qui se bousculent dans une tête. Pourquoi moi, pour quelles raisons, qu’est-ce que j’ai jamais fait de bien pour que tout ça change à ce point ? Ces pas à pas dans un monde qu’on avait cru connaître. La vie sous un nouvel angle, depuis une nouvelle plateforme. Les voix qui murmurent de ne pas se faire prendre au piège, mais on y tombe tout de même, car c’est le seul éclat de lumière qu’on ait jamais eu.

Citation :
« Est-ce que tu es sûre de lui ? » Glissa Sin, semi-moqueur. « Il est vraiment à côté de la plaque. »
« Il ne fera pas pire qu’Anthem. » Grogna Zune. Haussant un sourcil, elle réclama. « Au fait, où est Anthem ? » Le fantôme s’étira.

Le temps qui passe, trop vite. Les moments si plaisants qui se dispatchent.

Citation :
« Toi, tu as mal dormi. Viens, prépare-toi. Nous allons quitter la région. » Mainate serra un peu plus fort son lapin en peluche. Il ne l’avait pas lâché.
« Où ? » Souffla le garçon. « Où on va ? »
« Dreadful. » Articula la vampire. « Je vais te présenter à notre famille. » Il eut un geste de recul.

Puis enfin la chute. Le reste n’est qu’une suite d’aventures inconsistantes. Ce sentiment d’avoir été trahi, abandonné. De ne pas être aussi apprécié qu’on le croyait. On se retrouve un pantin dévoué à des êtres qu’on n’est plus sûr d’aimer.
Une histoire banale, en quelque sorte. L’enfant devient adolescent puis se révolte. Lorsqu’il voit que tout le chaos qu’il a fait derrière lui a salit ses mains de traces indélébiles, il a des remords. Il revient dans le giron familial. Il se plie à cette façon de vivre qu’il a tant haït.

« Après ça on ira chercher ta petite protégée là où je l'ai laissé après qu'elle m'ai commandé de te tuer, mais je préfère te prévenir tout de suite, attrape là avant que moi je ne l'attrape... »

….Et ‘Renou’ n’était pas si ivre que ça, non ?
Avec du recul…

Citation :
« Dis… Zune… »
« Qu’est-ce qu’il y a… » Maugréa la vampire d’une voix empâtée.
« Tu ne m’aurais quand même pas fait tuer, si ? » Elle retourna un regard lourd vers son novice. Mainate était d’une innocence admirable. […] Elle leva son bras et lui ébouriffa les cheveux. Sa main lui semblait terriblement lourde. […]
« Tu sais bien de quoi je suis capable. » Mainate secoua la tête.
« Mais… Et ta promesse ? » Dernière défense d’un gamin brisé. Zune fit une grimace, comprenant bien l’état dans lequel cela mettait le petit vampire.
« Je suis plutôt mauvaise avec les promesses, gamin. »

C’était pas la première fois qu’on lui faisait le coup.
Il soupira longuement.
« Je… » Il hésita. Dans sa gorge se coinça un bégaiement un peu soutenu. Fermant les yeux, il fini par lâcher un… « S-s-suppose que je suis le remplaçant de Belphégor ? » Le désarroi qui se lisait sur un visage planqué par un masque était grandiose. « T… » Le son qui reste coincé dans sa gorge. Reprends-toi ! « Quand tu es vampirisé, tu hérites parfois d’une petite partie des souvenirs de ton créateur… » Il lui fallut quelques secondes pour lâcher la suite. « Désolé. J’aurais pas dû utiliser ça contre toi… » A son maintient général, on pouvait voir qu’il avait l’air terriblement gêné. Ce type n’était pas social. « Mainate De Laudreuil… C’est mon nom. » Il tendit une main qui tremblait légèrement. Ses doigts étaient terriblement filiformes et allongés. Ils rappelaient des griffes ou des pattes d’un quelconque lémurien… « Et toi, c’est… Juste ‘Renou’ ? » Pas de nom complet dans ses souvenirs.

Il ravala sa salive.
« Chrysalide… C’est un peu la petite protégée de notre famille. Je devais la garder, j’ai raté mon coup… J’ai l’impression. » Il n’était pas sûr de ce qu’il ressentait vraiment par rapport à ça. Une sorte… De fatalité ? C’était pas la première petite fille ni personne en général qui essayait de le faire tuer ou pire alors qu’il ne faisait que la protéger. Marjolaine, Réelle, Hekto… La liste était longue. Pourtant, comme pour chacune, il lui trouva des excuses. « Elle est tête brûlée mais elle a vraiment aucune expérience. Elle sait pas du tout ce qu’elle fait, alors elle imite ce qu’elle voit. En vrai, elle doit être totalement paniquée. Tu l’as vu où en dernier, tu as dit …? »
Il se frotta nerveusement le crâne, ébouriffant les cheveux noirs que le masque ne couvrait pas. « Elle est censée devenir la garde du corps de Frozen Blue. Ça risque de très mal se passer pour tout le monde si elle disparait. »

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings...  if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeLun 15 Avr - 10:14

Mon adversaire nous place dans une situation bien plus épineuse que prévue, malgré avoir stoppé net mon office, il continue de reculer toujours plus au fond de la ruelle, pas après pas, jusque se retrouver acculé, se cognant la tête par la même occasion. Sa voix... Son gémissement, qu'est ce qu'il est pénible... Cette créature n'a-t-elle été gâtée pour quoi que ce soit, pas même des cordes vocales convenables ? Rien qu'en geignant il est capable de m'irriter, sa non-vie ne tient toujours qu'à un fil tant qu'il parlera.

Je me raidissais, les jambes légèrement écartées, les bras croisés contre le torse, le visage empli d'une colère noire, le fixant dans tout son état actuel, rabaissé, à l'allure faiblarde. Et le masque se mit à parler.


Je… S-s-suppose que je suis le remplaçant de Belphégor ? T…

Mon menton se relevait, je jetais alors un regard extrêmement méprisant à son encontre, il bégaie et commence à me parler d'un projet sur mesures que je dois terminer... Quel est le rapport ?... Je sens que ça va mal finir cette histoire...

Quand tu es vampirisé, tu hérites parfois d’une petite partie des souvenirs de ton créateur… Désolé. J’aurais pas dû utiliser ça contre toi… Mainate De Laudreuil… C’est mon nom. Et toi, c’est… Juste ‘Renou’ ?

Je marinais dans mon propre mutisme, toutes ces paroles, supportées par cette voix cinglante, mes oreilles sont actuellement abreuvées d'une soupe plus que néfaste. Belphégor, Zune, Chris, et ce type sont très intimement liés, aucun doute la dessus, mais pourquoi je me retrouve à nouveau expédié au milieu de tout ça ? Aussi subitement ? Bel est mort, pour ses péchés surement, mais ce n'était pas une raison de ramener ça sur le tapis dans un moment pareil...
En tout et pour tout, ce petit gars ne sais pas ce qu'il sait, il a des informations qui lui percutent le bocal sans prévenir et il essaye de faire avec. Je ne connais pas très bien les processus et même la culture des vampires, mais mon petit doigt me dit que celui-là n'a pas encore digérer son état actuel.
Alors qu'il me tendait une main, mon absence de mouvement et de réponse lui laissa l'opportunité de continuer, je n'attendais que ça, c'est trop peu, il a des souvenirs, il ne sait pas quoi en faire, mais moi ça peut me foutre dans une sacrée merde s'il parle aussi facilement au moindre inconnu sous un gros coup de pression moral et physique. C'est une loque putain ! Regardez moi cette main, on dirait une feuille morte, et pourtant c'est un vampire bordel !! Si je ne me contenais pas, je lui aurait déjà aboyé dessus, mais il y a mieux à faire...


Chrysalide… C’est un peu la petite protégée de notre famille. Je devais la garder, j’ai raté mon coup… J’ai l’impression. Elle est tête brûlée mais elle a vraiment aucune expérience. Elle sait pas du tout ce qu’elle fait, alors elle imite ce qu’elle voit. En vrai, elle doit être totalement paniquée. Tu l’as vu où en dernier, tu as dit …? Elle est censée devenir la garde du corps de Frozen Blue. Ça risque de très mal se passer pour tout le monde si elle disparaît.

Pardon ?! J'ai bien entendu ?! Cette merdeuse doit devenir le garde du corps de Frozen ?... Impossible. C'est une mioche culottée, vulgaire et inconsciente, elle n'arrive très certainement même pas à la cheville de Frozen pour l'instant. C'est d'un ridicule... Mais je dois faire confiance à ce que j'entends, les De Laudreuil sont une grande famille, ils travaillent leurs esclaves et larbins correctement tant qu'ils sont utiles. De plus, je suis persuadé qu'il en sait bien plus que prévu... J'ai une nouvelle idée...
Mes bras se desserrèrent et j'engageais un pas plus qu'affirmé dans la direction du piaf au manteau rouge, dit "Mainate". Puis je pris la parole à une enjambé de sa hauteur.


Tu m’appelleras Ren' et tu n'as rien utilisé contre moi, tu viens juste de te sauver la vie. D'un revers de la main droite je balayais son espèce de patte mollement indiquée par une poignée de mains, je ne sers pas ces choses là... Puis j'ajoutais sur un ton plus virulent encore : Lorsqu'on est un vampire on se doit d'être un peu plus convaincu de soi-même, tu es déjà mort, et même ça ne t'a pas arrêté, alors affirmes toi putain ! On se redresse, on arrête de bégayer et on fait pression sur son opposant, sans même dire un mot il doit te craindre.

Sans rien indiquer de plus, j'agrippais son manteau entre ses deux omoplates et le soulevait vigoureusement d'une petite dizaine de centimètres au dessus du sol.

Maintenant on va faire un truc simple, je vais t'emmener comme ça au bar le plus proche, celui devant lequel tu es passé y a quelques minutes, Chris s'y trouve, et toi tu vas faire le mort, pendu de la sorte au bout de mon bras, tu restes ma proie. J'aurais pris plaisir à te saigner quelques peu pour rendre le tout plus réaliste mais on a pas le temps... Tu sais des choses sur Frozen, je la cherche, alors tu me diras tout ce tu sais à son sujet une fois que je t'aurais amené à Chris. Ce n'est pas une proposition, est ce que j'ai été très clair ? Bien... Allons-y...

Et c'est ainsi que j'emmenais ma cible jusqu'au bar où je dois retrouver Chris pour obtenir l'information dont j'ai besoin initialement. J'aurais donc l'info de Chris puisque ce petit Mainate jouera le jeu du cadavre. Il aura Chris, puis je ne leur laisserai pas l'occasion de filer, pour ensuite me servir auprès de Mainate tout ce que je peux savoir sur l'emplacement de Frozen. C'est un affaire bien mieux menée que prévue au final...

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeLun 15 Avr - 13:26


« Tu m’appelleras Ren' et tu n'as rien utilisé contre moi, tu viens juste de te sauver la vie. » La main qui avait tant hésité à se tendre fut repoussée. Mainate, décontenancé, la rangea dans son dos. Son cœur s’était mis à battre à partir du moment où Ren s’était rapproché. Trop près. Beaucoup trop près.
« Lorsqu'on est un vampire on se doit d'être un peu plus convaincu de soi-même, tu es déjà mort, et même ça ne t'a pas arrêté, alors affirmes toi putain ! On se redresse, on arrête de bégayer et on fait pression sur son opposant, sans même dire un mot il doit te craindre. » Son air incrédule se transforma en fou rire. Il ressemblait beaucoup trop à Sin.
Son… Opposant. Est-ce que Mainate l’avait vraiment vu comme tel ? Ren était… Un souvenir. Une connaissance qui n’était pas la sienne. C’était une créature au milieu de la mare grouillante de créatures qu’était l’Heart. Au mieux, un obstacle quant à retrouver Chris. Il n’était pas sûr de l’avoir considéré comme un adversaire.

Il se retrouva empoigné et le vampire d’avoir soudainement envie de s’échapper. Un éclair de terreur fusa à travers ses yeux, puis il dégagea ses bras de leurs encoches d’où ses mains dépassaient jusqu’ici, prêt à se dégager du chaperon au besoin. Il avait les ongles assez tranchants pour découper en moins d’une seconde le lacet reliant la cape à sa gorge.

Le plan… Était idiot. Chrysalide aurait très bien pu pousser le vice jusqu’à attendre d’avoir sa tête mais, honnêtement ? Il était plus probable qu’elle se soit enfuie. Elle devait même être en chemin pour le manoir des Méandres, à l’heure actuelle. C’était évident qu’elle n’avait aucune envie de partir avec lui à Ajasuu, de s’éloigner de tout ce qu’elle connaissait. Il avait tellement été heureux de voyager, lorsqu’il s’était retrouvé à sa place, qu’il avait totalement ignoré l’idée qu’elle puisse fuguer. Il s’était dit que c’était temporaire. Que c’était normal qu’elle ait un peu d’appréhension : il en avait eu aussi, malgré l’excitation du nouveau.
Bref.
Il se laissa faire avec lassitude, n’aimant pas être trainé de cette façon. N’aimant pas avoir un sombre étranger aussi proche de lui. Honnêtement, il n’avait rien contre les câlins et le contact, mais là… C’était pas trop ça.
Il souriait, narquois. Essaya d’attendre que Ren le lâche une fois que ce fût clair que Chrysalide n’était plus à l’endroit où elle avait été juste avant. Puis il se dégagea de son chaperon, impatient.

Bon… Il était en sweat noir et en jeans simple sous son chaperon. …Connaissant la fillette, elle avait dû penser à tout sauf à utiliser un moyen de locomotion. De toute manière, pas d’argent. A moins qu’elle ne revende ses bijoux ou des morceaux de sa tenue, ce qui était peu probable. Elle devait marcher le plus loin possible, peut-être dans la direction des Méandres, peut-être même s’était-elle trompée de chemin.
…S’il arrêtait d’être optimiste trois secondes, il se dirait qu’il a peut-être besoin d’aide sur ce coup. Voir qu’il va falloir officialiser sa bourde en la confiant à un membre de sa famille.

« Conseil d’ami… » Murmura le garçon. « Évite d’attraper comme ça un membre de la famille. Lorsque les Wolfberg sont tombés, il a bien fallu quelqu’un pour hériter de leurs assassins. »
Il avait libéré les siens, enfin, il les avait hypnotisés pour qu’ils s’en aillent. Mais ce n’était, et de loin, pas le cas de tout le monde. Et les assassins Wolfberg mis à part, sa créatrice avait littéralement des espions partout. Cela faisait des siècles qu’elle sauvait des esclaves pour les relâcher dans la nature en échange de leurs informations et de leur assistance. « Deuxième conseil de la nuit… Tu devrais nous laisser gérer toute cette histoire. » Il récupéra son chaperon qu’il tint contre son ventre. « Il y a pas mal de monde qui se bat pour la vie ou la mort de Frozen Blue. Si tu t’en mêles… » Il grimaça. « Tout ce que tu vas faire, c’est te mettre en danger, toi aussi. » Pour quoi, au final ? Il voyait bien ce que ça lui avait rapporté de s’inquiéter de Chrysalide. La gamine en fuite, et lui qui aurait peut-être pu se faire tuer au passage ? « Aucune idée de ce que Chrysalide t’as proposé mais elle est incapable de le réaliser. » Il en avait bien une vague idée mais il refusait d’y penser. Pouvait-il s’en aller ? Ce type, Ren, était bien plus violent et imprévisible que dans les souvenirs. Soit il était terriblement mal luné et avec l’alcool mauvais en sus, soit il avait changé du tout au tout ces dernières années.
Dans tous les cas, il aimerait bien y aller. Partir à la recherche de la brune avant qu'elle ne s'attire de vrais ennuis. Laisser en plan le loup-garou, prendre l'avion. Il commençait à avoir hâte de retourner chez lui...

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings...  if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeVen 31 Mai - 14:45

Gardant Mainate au dessus du sol à bout de bras droit, je poussais avec suffisamment de vigueur la porte d'entrée du bar pour qu'elle claque contre le mur, laissant un silence demeurant dans la pièce et un bon paquet de regards braqué sur moi. Mais le mien, bien que faisant le tour complet de la pièce par deux fois, ne croisant pas la moindre trace de la gamine à la peau de pierre. Le reste des occupants ne m'intéressaient guère, si bien que je ne relevais même pas le poids de leurs yeux rivés sur mon entrée fracassante.

Fais chier....

Dans un élan de rage, je balançais le manteau que j'avais de saisi dans la main droite, le corps frêle du vampire s'y trouvant ou pas, mais d'après un timing plus qu'avantageux, il sautait de sa cape à la même occasion, se faisant, je ne jetais qu'un simple morceau de tissu rouge. Et à cet instant, j'avais l'irrépressible envie d'arracher la mâchoire du client le plus proche, mais je préférais finalement tourner les talons et ressortir de l'établissement pour me figer à nouveau sur le bord de trottoir devant l'entrée, les dents grinçant les unes contre les autres, les poings serrés et le visage crispé. Il me faut une solution, une piste une idée. Je me suis fait enfumé, c'est une chose, ça m'a permis de rencontrer ce Mainate, c'est une autre chose. Il en sait long sur la situation, enfin long... Suffisamment pour que je puisse trouver une nouvelle idée. En parlant de lui, il venait de sortir également du bar, et pris la parole alors que je me trouvais plongé dans ma réflexion.

Conseil d’ami… Évite d’attraper comme ça un membre de la famille. Lorsque les Wolfberg sont tombés, il a bien fallu quelqu’un pour hériter de leurs assassins. Deuxième conseil de la nuit… Tu devrais nous laisser gérer toute cette histoire. Il y a pas mal de monde qui se bat pour la vie ou la mort de Frozen Blue. Si tu t’en mêles… Tout ce que tu vas faire, c’est te mettre en danger, toi aussi. Aucune idée de ce que Chrysalide t’as proposé mais elle est incapable de le réaliser.

Je pris un instant pour me détendre, j'expirais lentement, me décontractais tout aussi doucement et me tournais vers lui, un air sérieux sur la tronche mais pas menaçant.

Les Wolfberg tu dis ?... Laisse moi rire... Si tu savais ce que j'en penses... Il n'y a actuellement plus rien qui ait de la valeur pour moi qui m'empêcherait de me mettre en danger une seule seconde de plus. Ce faisant, je refuse ta proposition de rester à l'écart de tout ça, et laisse moi te demander l'information qui m'a été promis par ta protégée. Je sortais rapidement de ma poche le dessin de l'écusson porté sur les vêtements de Liko et le lui indiquait. Je cherche l'appartenance de cet écusson. J'espérais retrouver la trace de Frozen par ce biais, mais il vaut peut-être mieux te suivre sur la trace de Chrysalide et ensuite remonter sagement jusqu'à Frozen puisque tu m'as dis qu'il est convenu que cette petite garce devienne son garde du corps.

L'effort que je faisais pour garder toute ma contenance et ne pas devenir extrêmement agressif était somme toute particulièrement important, je n'ai pas souvenir d'avoir autant galéré à me maintenir sans compter tout ce temps passé enfermé dans la cave de mon ancien domicile sur l'archipel de l'eau, rien que d'y repenser, j'avais l'impression de sentir mes mollets brûler à nouveau.

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeSam 1 Juin - 8:11

« Les Wolfberg tu dis ?... Laisse-moi rire... Si tu savais ce que j'en pense... Il n'y a actuellement plus rien qui ait de la valeur pour moi qui m'empêcherait de me mettre en danger une seule seconde de plus. » Mainate baissa la tête. Cette manière de penser avait été la sienne il y avait si peu de temps encore. C’était facile de compatir. Mais ce n’était pas comme s’il était bien placé pour donner des conseils. Que pouvait-il dire ? Que lui s’en était sorti car quelqu’un lui avait tendu la main ? Hypocrite au possible car il y avait peu de chance que la même chose arrive au lycanthrope : les miracles ne pleuvaient pas ces nuits-ci. « Ce faisant, je refuse ta proposition de rester à l'écart de tout ça, et laisse-moi te demander l'information qui m'a été promis par ta protégée. »

C’était assez perturbant d’entendre ça, étant donné que dans le coin du crâne du vampire, il y avait toujours l’idée sourde que Chrysalide lui avait certainement fait miroité la première chose que Zune avait dû lui apprendre.
…Comment dire ? Non. Même s’il avait été de ce bord, ce genre de… Distractions ? Paiements ? Ne l’intéressaient surtout pas. Mais à son grand soulagement, il vit le lycanthrope brandir un dessin. Cependant, il avait déjà fait un bond en arrière ; simple réflexe. Il lui fallut se ressaisir.

« Je cherche l'appartenance de cet écusson. J'espérais retrouver la trace de Frozen par ce biais, mais il vaut peut-être mieux te suivre sur la trace de Chrysalide et ensuite remonter sagement jusqu'à Frozen puisque tu m'as dit qu'il est convenu que cette petite garce devienne son garde du corps. »

C’était… Plus compliqué que cela. Mais un simple coup d’œil avait suffi à Mainate pour identifier le blason.
« Écoute, laisse là Chrysalide. Je dois retrouver ma créatrice pour embarquer la gargouille sur un autre continent, dans une école spécialisée. Tu ferais des détours inutiles car la personne à qui appartient ce blason, elle est actuellement à quelques rues d’ici. » Mainate jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. Le manoir Berger était visible, dominant d’une tête les autres demeures du pâté. « Je suis pas le genre à laisser une jeune innocente- » Il n’avait pas l’air beaucoup plus vieux, pourtant. « Se dépêtrer avec ses ennuis, mais ça serait trahir des amis pour au final, se faire tuer bêtement. Imaginons que Frozen Blue survive à ses problèmes, tu la retrouveras surement à Ajasuu. Si tu veux te mêler du reste… » Il attrapa le blason et le contempla un moment. « C’est le sceau de La Renarde. Elle commence à être connue chez les ajasques. Une instance… Politique, je suppose ? C’est elle qu’on va voir si on veut que la mafia et les rebelles nous laissent tranquilles. » Ses mains déchirèrent nerveusement le papier. Il émit un rire agacé. « J’ai dû aller jusqu’ici pour négocier la sécurité de mon refuge. » Un comble, sachant son continent d’action. Il avait eu besoin d’elle pile au moment où celle-ci était en déplacement. « Elle a énormément de factions en alliés. Difficile de te dire si elle protège ou est une menace pour Blue mais tu la trouveras au Manoir Berger. » Ce dernier n’était ni loin, ni difficile à trouver. Un peu plus gros, un peu plus fastueux que les autres. Une architecture gothique désuète, de la lumière s’échappant des immenses fenêtres au verre spécial.
La demeure d’Izzy Wolfberger, qu’il n’avait jamais rencontré et de Raito Berger, dont il avait plusieurs fois entendu le nom puis qu’il avait finalement croisé durant son passage à l’Heart. L’endroit où séjournait La Renarde.
« Passe par la grande porte en journée, fais-toi annoncer. Il y a vraiment trop de gardes et… » Il marqua une pause. Des souvenirs diaphanes d’un corps enfantin en train de brûler sous les flammes. « Tu vas vouloir éviter de devenir ennemi avec le véritable propriétaire des lieux. » Pas de saccages, pas d’affrontements. Mieux valait qu’il dégrise avant parce que sinon, il ne donnait pas cher de la peau du lycanthrope, sur le cours ou le long terme.

Mainate se perdit dans ses pensées, ses yeux rivés sur Renou. Il savait qu'il était difficile de vaincre l'hypnose inhabituelle de La Renarde. Si le lycanthrope avait un ouroboros ou pouvait s'en procurer, c'était le moment. S'il n'en avait pas... C'était tant mieux pour lui. Après tout, ce genre de quête désespérée était vouée à l'échec.
D'un geste de la tête, Mainate lui fit signe qu'il prenait congés. Il avait perdu du temps à discuter 'ainsi', il devait retrouver Chrysalide au plus vite.

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings...  if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
Ren'bo Kyouran'


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitimeMar 11 Juin - 9:40

...la personne à qui appartient ce blason, elle est actuellement à quelques rues d’ici.

Il ne m'en fallait pas beaucoup plus pour suivre la direction de son regard, se déposant sur une demeure plus qu'imposante dans le quartier en comparaison au reste des structures peuplant la zone. C'est donc ici que je trouverais une autre piste liée à Liko et son protecteur ainsi que, je l'espère, un morceau de vérité sur le départ soudain de Frozen. Et... A bien y réfléchir, j'aurai peut-être à y rendre des comptes... Je verrai bien ce que le destin me réserve à ce sujet.

Je suis pas le genre à laisser une jeune innocente- Se dépêtrer avec ses ennuis, mais ça serait trahir des amis pour au final, se faire tuer bêtement. Imaginons que Frozen Blue survive à ses problèmes, tu la retrouveras surement à Ajasuu. Si tu veux te mêler du reste…

Une école spécialisée en Ajasuu ?... Mais qu'est ce qu'ils comptent faire de Frozen qui nécessiterait un garde du corps ?... A l'heure actuelle, on ne forme plus vraiment de "dirigeants", la gestion même d'un groupe disposant d'une puissance, qu'elle soit physique ou diplomatique, se fait par l'expérience, les contacts et la force des choses, où est la place d'une jeune au milieu de tout ça ? A moins de ne pas y être du tout, et dans ce cas, il va me falloir un peu plus d'informations sur la nature de cette école, ce sera ma prochaine étape après ce grand manoir.

C’est le sceau de La Renarde. Elle commence à être connue chez les ajasques. Une instance… Politique, je suppose ? C’est elle qu’on va voir si on veut que la mafia et les rebelles nous laissent tranquilles. J’ai dû aller jusqu’ici pour négocier la sécurité de mon refuge. Elle a énormément de factions en alliés. Difficile de te dire si elle protège ou est une menace pour Blue mais tu la trouveras au Manoir Berger.

Quelqu'un capable de stopper net les rebelles et la Mafia est soit très puissant
à un point où c'en est terrifiant pour ces deux organismes, soit possède ces deux organismes jusqu'à un certain point au moins, cette deuxième option me paraissant peu probable connaissant l'état d'esprit des Rebelles sans jamais m'en être vraiment approché. Toujours est-il que je doute très fortement qu'un bon samaritain aux possibilités plus qu'étendues habite au bout de la rue, il y a forcément un intérêt concret à aider ou contraindre quelqu'un. Je commence vraiment à comprendre à quel point cette situation s'annonce malsaine. Raison de plus pour retrouver la trace de Frozen et le plus rapidement possible.


Merci pour les informations, je vais aller faire un tour au manoir Berger, j'ai déjà des questions à leur poser, et je dois comprendre jusqu'où s'étend cette histoire, même si j'ai déjà saisi que ce n'est pas aussi simple que je l'imaginais il y a quelques jours encore. Marquant une pause, j'accompagnais le geste de la tête de Mainate signifiant son départ Bonne chance pour retrouver ta gargouille, tu passeras le bonsoir à Zune de ma part si tu veux bien.

Après avoir regardé longuement le manoir où je devais maintenant me présenter, je tournais les talons pour rentrer à la maison. Avec tout ça, il va falloir que je défroisse un peu mon costume, ça fait un moment que je ne suis pas allé en rendez-vous, il a dû prendre la poussière depuis le temps.

_____________________________________________________________________________________

Régime Transitoire  Nanash12

I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Régime Transitoire  Empty
MessageSujet: Re: Régime Transitoire    Régime Transitoire  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Régime Transitoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SCLEROSE
» La chrononutrition
» Calage en régime accéléré
» Humains - {2/5 Libres}
» JOEL AK ANTI-GNB YO SEZI: L'Egypte fête "la fin du régime de Morsi"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Bar-Restaurant Le Scolopendre-